Le Canadien s’incline malgré un tour du chapeau de Tyler Toffoli

Après deux victoires face aux Oilers, le Canadien de Montréal était du côté de Vancouver pour affronter les Canucks en ce mercredi soir.

Mis à part le retour de Carey Price devant le filet des siens, lui qui a connu du succès face aux Canucks par le passé, aucun changement n’a été effectué dans l’alignement du Tricolore.

Quant aux Canucks, voici la formation de l’équipe. Braden Holtby était devant le filet des siens.

On savait que Vancouver serait affamé ce soir après une séquence plus difficile pour eux, et ils l’ont bien démontré en première période. Très rapidement, ils ont redirigé une rondelle derrière Carey Price, mais le but a toutefois été refusé puisque le bâton de Brandon Sutter était plus haut que la limite permise.

Bo Horvat a toutefois fait secouer les cordages à nouveau par la suite (cette fois de façon légale) et les Canucks ont pris l’avance 1-0.

La période a été marquée par une domination totale des Canucks, notamment en raison de l’indiscipline du Tricolore. Elias Pettersson a essayé d’inscrire un but de toute beauté, mais Price n’a jamais été floué.

En fait, ça allait si bien pour les Canucks qu’Holtby en profitait pour chanter durant les arrêts de jeu.

Le Canadien a toutefois été très combatif durant la deuxième période. Dès les premières minutes, Tyler Toffoli a finalement inscrit son premier but avec la Sainte-Flanelle suite à une magnifique passe de Jesperi Kotkaniemi.

Tyler Motte a toutefois assuré la réplique pour les Canucks, redonnant ainsi l’avance à son équipe quelques minutes après.

Ça n’a toutefois pas freiné l’éclosion de Toffoli, qui a ramené tout le monde à la case départ pour une deuxième fois en moins de cinq minutes.

Quand je vous parlais de la belle passe de KK plus tôt, portez attention à celle de Nick Suzuki sur cette séquence, qui est encore plus impressionnante.

Les pénalités ont de nouveau fait mal au CH peu de temps après, alors que pour une troisième fois, les Canucks ont pris une avance d’un but, cette fois grâce à un but de Brock Boeser en avantage numérique.

Toutefois, les deux équipes sont retournées au vestiaire à égalité, en raison du premier but de Brendan Gallagher cette saison. Encore une savante passe, cette fois de la part de Tomas Tatar.

Une deuxième période absolument folle, donc, et les deux équipes étaient alors toujours au coude-à-coude.

Le troisième vingt a lui aussi été totalement enlevant, alors que les deux équipes nous ont donné tout un show tard dans la nuit. Après une occasion de marquer que Jeff Petry aurait assurément aimé obtenir une nouvelle fois, Horvat a de nouveau marqué pour redonner, encore une fois, l’avance aux Canucks.

Mais en cette soirée de premiers buts de la saison pour le CH, Jesperi Kotkaniemi a voulu se joindre au groupe, alors qu’il en a profité pour faire débloquer son compteur et, pour une nouvelle fois, ramener les deux équipes à la case départ.

Puis, pour la première fois de la rencontre, le Tricolore a pris l’avance en fin de rencontre, et qui d’autre que Tyler Toffoli pour inscrire ce but. Il a d’ailleurs inscrit son deuxième tour du chapeau en carrière.

Si vous pensiez que ce match de fous était terminé, détrompez-vous.

Brock Boeser a de nouveau ramené les deux équipes à égalité, ce qui a du même coup forcé la prolongation.

Les deux équipes ont eu d’excellentes chances de marquer en prolongation, mais aucun but n’a été marqué, ce qui nous a donné droit à des tirs de barrage.

Est-ce que je vous ai dit que c’était un match de fous?

Nick Suzuki a gardé le CH en vie en troisième ronde, mais le Tricolore a dû s’avouer vaincu face aux Canucks. Tyler Toffoli a frappé le poteau de plein fouet, ce qui a permis à la formation de Vancouver de l’emporter.

Marque finale : 6-5 Vancouver (Tirs de barrage)

Le Canadien retrouvera les Canucks demain soir, toujours du côté de Vancouver, cette fois à 21h30.

PLUS DE NOUVELLES