Lane Hutson ressent beaucoup d’amour des partisans du Tricolore

En juillet dernier, la sélection de Lane Hutson par le Canadien a suscité un vif intérêt de la part des partisans. Le défenseur était un des espoirs les plus intrigants du repêchage et jusqu’à maintenant, il ne déçoit pas.

Il a déjà 18 points en 16 matchs à l’Université Boston, ce qui le classe au sixième rang des arrières de la NCAA. À chaque fois que le gaucher effectue un jeu spectaculaire, les réseaux sociaux et les partisans du CH s’enflamment.

À seulement 18 ans, Hutson a été sélectionné par l’équipe américaine en vue du Championnat mondial de hockey junior. Dans les premiers matchs préparatoires des États-Unis, il a, sans surprise, continué d’épater la galerie.

D’ailleurs, le journaliste Mark Master de TSN a demandé à l’espoir du CH ce qu’il pensait de l’engouement des fans du Tricolore.

Je ressens l’amour des partisans. C’est excitant. Il n’y a aucun autre endroit comme Montréal. Ils prennent ça au sérieux et c’est super.

-Lane Hutson

Voir Lane Hutson parler de cette façon du marché montréalais, avec un si gros sourire au visage, est encourageant. Le défenseur semble conscient que les partisans et l’organisation l’ont à l’oeil et que plusieurs ont très hâte qu’il débarque au Québec.

Ça fait un peu penser à Cole Caufield, qui, même avant d’arriver avec le Canadien, parlait de Montréal avec énormément d’enthousiasme. Les jeunes Américains ne sont pas des acteurs. Ils veulent briller sur la plus grande scène possible et ils savent que le « spotlight » est très fort dans la métropole.

Pour le moment, Hutson évolue sur la deuxième paire défensive au sein de l’équipe américaine. Malgré le fait qu’il soit un des plus jeunes joueurs de l’équipe, il aura l’occasion de démontrer l’étendue de son talent.

Avec une belle performance au tournoi, l’engouement, mais aussi les attentes, grandiront encore plus.

Et s’il continue de dominer de la sorte, il pourrait faire son arrivée à Montréal plus tôt que prévu. 

PLUS DE NOUVELLES