Lane Hutson est en train de fermer le clapet de ses adversaires

Les Canadiens de Montréal ont sélectionné Lane Hutson avec le 62e choix qu’ils possédaient lors de l’encan amateur de 2022. Si Hutson pesait une vingtaine de livres de plus, il aurait sans aucun doute été réclamé au premier tour. C’est d’ailleurs pour cette raison que le brigadier de 18 ans pourrait devenir le vol du repêchage 2022.

Cela dit, depuis l’amorce du Championnat mondial des moins de 20 ans, il éblouit tout le monde. Il est d’ailleurs en train de tromper ses adversaires, qui ne le voyaient peut-être pas aussi complet et aussi talentueux.

Il n’a peut-être que trois points en cinq joutes jusqu’ici, mais son apport ne s’arrête pas qu’à la feuille des statistiques, comme l’a indiqué le pilote en chef des États-Unis, Rand Pecknold.

Luke Hughes, le frère de Quinn et de Jack, a d’ailleurs livré tout un discours au sujet de son jeune coéquipier, avec qui il aime grandement évoluer.

«Je crois que Lane arrive à surprendre l’adversaire en possession de la rondelle. Il est très bon lorsqu’il la contrôle; il prend de bonnes décisions et ça s’est avéré intéressant pour notre équipe!» – Luke Hughes

Son entraîneur et les équipes adverses ont rapidement constaté que son hockey IQ était assurément au niveau élite. Le choix du Canadien est très intelligent, ce qui le rend très imprévisible. Comme l’a indiqué Hughes, il possède cette facilité à tromper l’adversaire, ce qui est ahurissant.

Ajoutons à cet éventail de qualités, l’aspect défensif de son jeu, qui rayonne depuis l’entame des Mondiaux. À l’instar de Cale Makar, il est explosif offensivement, mais il se souci également de sa défensive, lui qui, grâce à sa patience, prend (presque) toujours LA bonne décision en possession du disque. Son jeu sans la rondelle est également très à point, faisant de lui une pièce maitresse des USA.

Il est certes l’un des espoirs les plus captivants chez les Canadiens de Montréal, n’est-ce pas?

En rafale

– Si vous êtes fans des espoirs, suivez-moi via Twitter, j’y dépose des petits rapports et je suis en train de restructurer mon mock draft 2023. Voici d’ailleurs le top-5 que j’entrevois jusqu’ici!

– Sans surprise, Riley Kidney, un espoir du CH, devrait changer d’équipe incessamment.

– Grâce à Jiri Kulich, la Tchéquie se retrouve en finale à la suite d’un gain de 2 à 1 face aux Suédois.

– Tomas Plekanec était très content du succès de sa nation!

PLUS DE NOUVELLES