L’agent d’Alexander Romanov ne peut plus travailler en Russie

Le marché des joueurs autonomes s’est ouvert ce matin en Russie (KHL) et on a assisté à plusieurs signatures… mais aussi à certains départs vers l’Amérique. Artem Zub a officialisé son entente avec les Sénateurs d’Ottawa, Arsen Khisamutdinov s’est entendu avec le Canadien et Alexander Romanov a informé le CSKA qu’il jouera à Montréal l’an prochain. On se répète, mais il ne reste qu’à savoir s’il pourra brûler la saison 2019-20 à titre de première année de son contrat d’entrée ou non avant d’officialiser l’entente liant Romanov au Canadien.

C’est l’agent de Romanov, Dan Milstein, qui l’a lui-même confirmé encore une fois ce matin.

Milstein a aidé quelques joueurs russes à signer sur le continent nord-américain récemment. C’est lui qui représente aussi Vasili Demchenko, Artem Zub et Mikhail Grigorenko de ce côté-ci de la planète.

C’est peut-être pour cela que la Fédération de Hockey russe a averti ses joueurs professionnels, ses coachs et ses équipes qu’il n’est pas permis de travailler avec Dan Milstein et autres agents n’ayant pas obtenu leur accréditation de la Fédération russe. Du moins, par sur le territoire russe.

Dans les faits, ça ne change rien pour Romanov et Demchenko, qui peuvent être représentés par Milstein en Amérique du Nord. Ce dernier est certifié agent officiel par la LNH.

Mais tout indique qu’à moins d’obtenir une licence émise par le hockey russe, Milstein ne pourra pas/plus négocier avec des équipes de la KHL.

Certains joueurs continueront donc d’avoir un agent nord-américain et un autre agent russe (qui ne se parleront pas vraiment puisque chacun pourrait enlever un contrat et sa commission à l’autre). Rappelons-nous qu’Alexei Emelin a dû retarder sa venue en Amérique du Nord parce qu’il avait deux agents et que son agent russe lui avait dit avant de prolonger son contrat en Russie qu’il n’y avait pas d’intérêt pour lui à Montréal. Pourtant, il y en avait, mais son agent nord-américain n’avait pu le lui faire savoir à temps…

Il sera intéressant de voir si ce rappel de la Fédération de Hockey Russe va faire peur à certaines équipes de la LNH lors du prochain repêchage. Et si ça va refroidir les nouvelles acquisitions russes de Marc Bergevin…

PLUS DE NOUVELLES