La LNH exigerait à ses employés d’être double-vaccinés dès le 13 septembre

On a appris hier les Jets pourront remplir leur aréna lors de la saison 2021-22… mais que tout le monde qui souhaitera assister à une rencontre en personne devra être double-vacciné.

Assister à un match du Canadien nécessitera aussi une preuve vaccinale à Montréal, puisque le gouvernement Legault exigera dès le 1er septembre le passeport vaccinal pour prendre part à de gros rassemblements. On ne sait toujours pas si le Centre Bell pourra faire salle comble par contre, ou si des restrictions quant à la quantité de partisans permis seront établies.

Par contre, un employeur comme le Canadien ne pourra pas exiger à l’un de ses employés de se faire vacciner puisqu’il est situé au Québec. Du moins, pas pour l’instant. Ça irait à l’encontre du droit fondamental au travail, qui est beaucoup plus important/essentiel que le droit au divertissement dans notre province.

Sachez que la LNH, dont les bureaux sont installés au sud de la frontière, ira encore plus loin elle. C’est du moins ce que rapporte l’ancienne petite peste des Rangers. La LNH aurait l’intention d’exiger la double-vaccination à ses employés (du bureau principal) à partir du 13 septembre, sans quoi elle ne donnerait plus d’heures à ceux-ci (et ils ne seront plus payés).

Est-ce que l’information partagée par Avery est 100 % vraie? Est-ce que l’alternative du test négatif régulier pourrait aussi être acceptée? On le saura probablement d’ici quelques jours.

La LNH a perdu des millions milliards $ en raison de la pandémie (suspension de ses activités, bulles canadiennes, gradins vides, etc.) et elle est visiblement prête à tout faire pour retrouver ses activités normales (le plus possible) dès cette saison.

Je ne suis pas un expert en droit du travail américain, mais il sera intéressant de voir si cette décision franchira l’étape des barrières légales. À noter que la Ville de New York est l’une des seules grandes villes américaines à avoir l’intention d’instaurer un passeport vaccinal présentement.

Par contre, on se répète, mais exiger une preuve vaccinale pour une activité non-essentielle, c’est très différent de l’exiger pour pouvoir aller travailler. Au Québec, ça risquerait de rendre la pénurie de main d’œuvre encore plus difficile pour plusieurs entrepreneurs et pour l’instant, ce serait illégal. Le Canadien ne pourrait pas obliger une telle chose à ses employés (sans offrir l’alternative du test négatif régulier).

En même temps, si tout le monde se faisait vacciner, on aiderait ainsi notre système de santé… qui tient avec autant de broche que les anciens systèmes hospitaliers soviétiques situés dans des petites villes à des heures de Moscou.

Rappelons que certains joueurs de la LNH n’avaient toujours pas reçu leurs deux doses de vaccin le printemps dernier. Comment la ligue dealera-t-elle avec les réfractaires? Elle devra accepter de respecter la juridiction de chacune de ses concessions…

PLUS DE NOUVELLES