La KHL est devenue un outil de propagande pour Vladimir Poutine

La LNH et la KHL sont deux ligues TRÈS différentes. En partant, l’une est rentable et l’autre non… Et disons que le niveau de jeu des deux ligues (profondeur/parité) n’est clairement pas comparable.

Mais Slava Malamud, un chroniqueur russe principalement attitré au hockey, a tenté de démystifier les secrets/dessous de la KHL hier, sur Twitter… Quelques minutes après avoir avoué qu’il y avait eu beaucoup de politique derrière la décision d’Ilya Kovalchuk de rester en Russie (de même que derrière celle d’Alex Ovechkin de retourner dans la KHL, à court ou moyen terme).

En Russie, le hockey n’est pas profitable. Une équipe professionnelle sera toujours dans le rouge… Même les grosses équipes comme le SKA. Ces équipes appartiennent à de riches propriétaires de compagnies d’énergie (pétrole) très près de Vladimir Poutine.

Ces équipes servent de moyens pour propager l’image patriotique des Russes… À vanter le talent russe (chose qui plait aux patrons).

C’est Vladimir Poutine lui-même qui a décidé d’utiliser le hockey à titre patriotique, un peu avant 2010. En fait, c,est lui qui a choisi d’en faire l’un de ses canaux de communication (en se cachant à peine).

Poutine y a vu une façon de vaincre les Américains, that’s it. On comprend mieux pourquoi les récentes défaites sur la scène internationale ont fait si mal à la nation russe…

On dirait presque un retour à l’ère soviétique…

Le hockey a toujours été impliqué politiquement… Mais c’est pire depuis quelques années. C’est devenu un véritable outil de propagande. Un match USA vs Russie est souvent vu comme une joute entre deux pays… Deux présidents.

À lire tous ces tweets de Slava Malamud, on en vient à une conclusion : Plusieurs joueurs russes auront beaucoup de pression afin de participer aux Jeux Olympiques de Corée. Ovechkin pourra-t-il vraiment tourner le dos à l’appel de sa nation et de son président? Surtout en année d’élection? Surtout pendant que Poutine vit une pression/colère populaire et une crise économique?

On ne voit pas le hockey de la même façon, en Russie (vs au Canada)… Et on ne s’en cache pas!

PLUS DE NOUVELLES