betgrw

Kirby Dach, un genre de Ryan Getzlaf ou Jeff Carter aux yeux de JiC

Je vais vous partager un petit secret.

Kirby Dach est le joueur qui m’impressionne le plus depuis le début de l’année 2023 chez le Canadien de Montréal.

Je ne sais pas quelle mouche l’a piqué, mais depuis qu’il a été positionné au centre du deuxième trio… Il joue comme un 3e choix au total et c’est beau à voir, sincèrement.

Il est gros, il patine, il n’a pas peur de se salir le nez en donnant de bons coups d’épaule comme on l’a vu face aux jeunes Sénateurs mercredi soir au Centre Bell… Vraiment, il a l’air d’un joueur complet en ce moment.

Ça pousse Jean-Charles Lajoie (TVA Sports) à le comparer à de gros joueurs de centres qui ont connu de superbes belles carrières dans la LNH :

Dans la lignée – et je pèse vraiment la comparaison, car il doit continuer de progresser – des Jeff Carter et Ryan Getzlaf d’une autre époque. – Jean-Charles Lajoie

Je rejoins le point de JiC. C’est vrai qu’il y a une certaine ressemblance dans le style des trois gars, alors qu’on parle de gros bonhommes qui ont un bel atout offensif à leur game :

Écoutez.

Si Kirby Dach devient un genre de Jeff Carter 2.0 ou un genre de Ryan Getzlaf 2.0… Le Canadien va être en business.

Le jeune homme, qui rappelons-le, n’a que 22 ans, progresse à une vitesse fulgurante. On ne parle pas du même Kirby Dach d’il y a un an… Et c’est ça, la beauté de la chose.

OK. Je vous ai partagé une confidence en début de texte… Et je vais vous en partager une autre.

À mes yeux, s’il continue de se développer de cette façon-là en ayant l’occasion d’évoluer au centre.. J’ai bien l’impression qu’il deviendra le premier centre du Canadien avant longtemps.

Oui oui, même devant Nick Suzuki! 

Le capitaine remplit ce rôle depuis déjà un moment et même si à un certain point, Martin St-Louis décide de le reléguer sur le deuxième trio… Ce ne sera pas un désaveu pour autant.

Suzuki va tout de même avoir un bon temps de jeu parce qu’il gardera son poste sur l’avantage ET le désavantage numérique du club. Martin St-Louis va continuer de l’envoyer face aux meilleurs trios adverses parce qu’il est bon dans ce domaine-là et son rôle, au final, ne changera pas énormément même s’il se retrouve sur la deuxième unité. 

À moins que le coach décide de l’essayer à l’aile d’un trio… Mais ça, c’est un autre sujet de discussion.

Kirby Dach a tous les outils dans son sac afin de devenir un joueur (très) dominant dans la LNH. À Montréal, on a toujours rêvé d’un gros premier centre et la direction a tenté de le trouver à maintes reprises dans les dernières années.

Michael McCarron, Jesperi Kotkaniemi, Alex Galchenyuk…

Et là, la bonne nouvelle… C’est que ce gros premier centre qu’on a toujours voulu se retrouve directement sous nos yeux.

Oui, on s’entend qu’il est encore tôt… Mais il s’agit d’une autre raison d’être excité en vue des prochaines années.

L’avenir est rose, à Montréal. 

PLUS DE NOUVELLES