Jordan Binnington est passé à la banque

Les Blues de Saint-Louis sont les champions de la campagne 2018-19, et cette équipe a eu la chance de compter sur un Jordan Binnington en plein contrôle. Le jeune cerbère était dans sa bulle. Il était inébranlable et les Blues ont pu profiter d’un gardien chaud au moment opportun. Certains se demandent jusqu’à quel point Craig Berube a fait une différence, moi, je vous répondrai ceci : Demandez à Bob Hartley pourquoi les Blues ont gagné et pourquoi Berube a eu autant de succès avec les guides des Blues entre les mains.

Le coloré entraîneur vous dirait ceci : « Nommez-moi un bon gardien, je vous nommerai un bon entraîneur! »

Un gardien chaud au bon moment, ça donne des résultats. On a eu la chance d’observer cette tangente avec Matt Murray en 2016 et 2017 (avec l’aide de Fleury lors de cette année-là). Ça prend un gardien qui se lève, qui offre des performances dignes d’un MVP lors de certains matchs afin de permettre à son équipe de rafler la victoire grâce à lui. Des arrêts clés. De la chance. Voilà la recette que Binnington a employée pendant le dernier printemps. Grâce à cela, il s’est mérité une prolongation de contrat.

Un accord de deux ans qui lui rapportera un total de 8.8 millions de dollars (il deviendra donc UFA à la fin de celui-ci). Parfait pour celui qui détient désormais le poste de gardien numéro un des Blues, eux qui cherchent depuis quelques années à combler cette lacune. La saison dernière, lorsqu’il est débarqué devant la cage, il s’est mis à performer aussitôt. En 32 matchs, le gardien de 26 ans a présenté une moyenne de 1,89 et un pourcentage d’efficacité de ,927.

Lors de la danse du printemps, ces chiffres étaient de 2,46 et de ,914… mais il a su stopper les rondelles aux moments forts, ce qui a permis à son équipe de soulever ce gros trophée argenté. Pourtant, on ne parle pas ici d’un gardien de 6 pieds 4, mais d’un bonhomme de 6 pieds 1. C’est une belle confiance pour celui-ci, qui devient l’un des acteurs principaux des Blues.

PLUS DE NOUVELLES