Joel Edmundson : c’est encore son dos qui lui pose problème

Depuis son arrivée à Montréal, Joel Edmundson s’est établi comme un morceau important du top-4 chez les défenseurs du Canadien. Sans être le plus offensif du lot, il amène une présence stable à la ligne bleue et il est sans contredit un gros leader dans le vestiaire.

Après tout, son nom circulait parmi les candidats pour devenir capitaine de l’équipe et il aura un A sur son chandail à temps plein en 2022-23.

Ceci dit, exactement comme à pareille date l’an dernier, Edmundson est présentement sur la touche pour une durée indéterminée en raison d’une blessureLa saison dernière, il avait fallu attendre plusieurs mois avant de le voir en uniforme, mais espérons que ce ne soit pas le cas encore une fois cette année.

Et cet après-midi, lors de son passage sur les ondes de TSN 690, Jeff Gorton a confirmé que c’est encore une fois une blessure au (bas du) dos pour Edmundson.

Je ne sais pas pourquoi le Canadien ne l’a pas simplement précisé ce matin étant donné que Gorton l’a fait quelques heures plus tard, mais bon.

Par contre, Gorton affirme que l’équipe demeure confiante que son absence en soit une de courte durée. Ceci dit, comme l’a affirmé Martin St-Louis plus tôt aujourd’hui, il est difficile d’établir un échéancier pour un éventuel retour au jeu étant donné que l’organisation n’a pas encore tous les détails sur sa blessure.

Si jamais Edmundson devait rater beaucoup de temps, ce serait une perte importante pour le Tricolore, qui ne mise pas sur la défensive la plus solide. Mike Matheson, David Savard et Chris Wideman deviendraient alors les trois seuls vétérans de la brigade (à moins qu’un autre s’amène à Montréal d’ici le début de la saison).

Mais clairement, le dos d’Edmundson devient une source d’inquiétude. On sait à quel point les blessures au dos peuvent faire dérailler la carrière d’un joueur, et de voir qu’Edmundson semble avoir des blessures chroniques à cet endroit ne laisse rien présager de bon. Encore une fois, ça pourrait n’être qu’une absence à court terme, mais le simple fait que son dos l’embête encore à l’heure actuelle n’est pas un bon signe.

D’ailleurs, Gorton a également révélé que la blessure du défenseur s’est manifestée à la suite d’une collision sur la glace avec Nick Suzuki survenue plus tôt cette semaine. C’est lors de cette même collision que Suzuki s’est lui aussi blessé au bas du corps, une blessure qui le forcera à s’absenter pour les deux prochaines semaines.

Dans le cas de Suzuki, par contre, Gorton est clair : il n’y a aucune inquiétude à avoir à long terme pour ce qui est de l’état de santé du capitaine. C’est déjà ça de pris, au moins.

Mais clairement, le cas d’Edmundson a de quoi inquiéter, lui. Espérons qu’on aura des nouvelles rapidement dans son cas et, surtout, que ces nouvelles-là seront bonnes.

Prolongation

Si jamais Edmundson n’est pas en mesure de jouer le premier match de la saison, ça pourrait ouvrir une place supplémentaire pour un jeune défenseur dans la brigade. Idéalement, il n’y en aurait que deux (et les quatre vétérans auraient les quatre autres postes), mais si Edmundson n’y est pas, il y aura forcément un poste à combler.

Est-ce qu’on pourrait voir Jordan Harris, Justin Barron ET Kaiden Guhle en uniforme le 12 octobre prochain au Centre Bell? Ça semble un peu plus probable aujourd’hui que ce l’était hier, disons.

PLUS DE NOUVELLES