Jesperi Kotkaniemi est présentement au centre du deuxième trio des Hurricanes

Ça fait désormais plus d’un an que Jesperi Kotkaniemi a accepté une offre hostile des Hurricanes, une offre qui n’avait alors pas été égalée par Marc Bergevin et le CH et qui avait permis à KK de profiter d’un changement d’air en Caroline. Le Canadien, lui, s’était tourné vers Christian Dvorak pour essayer de remplacer Kotkaniemi (et Phillip Danault) dans sa formation.

À sa première année à Raleigh, le Finlandais a inscrit 12 buts et 29 points en 66 matchs et, dans l’ensemble, il n’a pas nécessairement mal fait. Il n’a pas pris la ligue d’assaut, mais ce n’était pas un désastre.

Et après avoir signé un nouveau contrat de huit ans l’hiver dernier pour demeurer en Caroline à long terme, les Canes veulent lui donner toutes les chances de s’établir comme un centre top-6 dans la LNH. Avec le départ de Vincent Trocheck (qui a signé un pacte avec les Rangers cet été), c’est Kotkaniemi qui est présentement au centre du deuxième trio des Hurricanes.

Ceci dit, même s’il n’est pas sur le « premier trio », KK est quand même au centre de deux excellents ailiers en Andrei Svechnikov et Martin Necas. Clairement, on veut lui donner les moyens de réussir.

Paul Stastny, qui était perçu comme un potentiel plan B si jamais Kotkaniemi ne parvient pas à produire sur la deuxième unité, est présentement à l’aile du troisième trio, piloté par Jordan Staal. Ça peut changer, mais c’est le portrait à l’heure actuelle.

Or, Kotkaniemi n’est pas le seul ancien membre du CH qui profite d’une belle opportunité au sein de sa nouvelle équipe. Artturi Lehkonen, par exemple, est présentement à la gauche de Nathan MacKinnon et de Mikko Rantanen sur le premier trio de l’Avalanche.

Ça pourrait changer lorsque Gabriel Landeskog, qui ratera le début de la saison, ne sera plus sur la touche, mais il n’en demeure pas moins que c’est assez impressionnant de voir l’ancien du CH sur le premier trio des champions en titre, une place qu’il n’a pas volée.

Tyler Toffoli, lui aussi échangé avant la dernière date limite des transactions dans la LNH, profite lui aussi d’une audition sur le premier trio de son équipe, alors qu’il est à la droite de Jonathan Huberdeau et d’Elias Lindholm. On peut faire pire comme partenaires de trio, disons.

Quant à Alexander Romanov, il est sur la deuxième paire de défenseurs avec les Islanders (Adam Pelech est le défenseur gaucher de la première paire), mais il évolue aux côtés d’un autre jeune défenseur prometteur en Noah Dobson. Les deux se sont côtoyés dans les dernières semaines et, selon Romanov, ils ont déjà une connexion à l’extérieur de la glace.

Bref, plusieurs anciens du CH obtiennent de belles opportunités alors que les camps d’entraînement à travers la LNH s’ouvrent. Ils devront évidemment s’assurer de prouver qu’ils méritent de conserver cette place, mais clairement, ça semble bien aller jusqu’à maintenant.

Bien hâte de les voir en action cette année.

PLUS DE NOUVELLES