Jeff Petry est plus performant lorsque Shea Weber est absent

Au début de l’été, le Canadien a appris une bien mauvaise nouvelle. Son capitaine, Shea Weber, allait rater l’entièreté de la saison 2021-2022.

Ce sera vraisemblablement une grosse perte pour la défensive montréalaise, mais ça ouvre en même le temps la porte aux autres défenseurs, en particulier à Jeff Petry.

Le droitier a toujours maintenu de meilleures statistiques lorsque Weber était absent. Et c’est normal, il a plus de responsabilités offensives.

Comme le démontre le tableau ci-dessous, Petry maintient de meilleurs chiffres dans quelques catégories statistiques lorsque le capitaine est sur la touche.

En 13 matchs sans Weber, le 26 a environ 0.4 tir de plus par rencontre et près d’une demie entrée de zone de plus par rencontre. Et ce n’est pas comme si son temps de jeu augmentait considérablement. Il ne joue en moyenne que 11 secondes de plus par match.

0.4 tir semble peu, mais multiples ça sur une saison de 82 rencontres, c’est près de 33 tirs de plus. Même calcul pour les entrées de zone : sur une saison de 82 rencontres, c’est près de 41 supplémentaires.

Donc avec la perte de Weber, Petry pourra-t-il démontrer qu’il est un réel défenseur numéro un? Absolument. Il l’a prouvé en début de saison dernière, alors qu’il était l’un des meilleurs défenseurs du circuit. La fin de sa saison et ses séries éliminatoires n’ont pas été fameuses, mais je suis sûr qu’il se reprendra.

Comme mentionné plus tôt, la perte de Weber n’ouvrira pas seulement la porte à Petry, mais bien à tous les droitiers. En effet, David Savard aura la chance de jouer sur le premier duo avec Ben Chiarot et Chris Wideman pourra prouver qu’il ait sa place dans la LNH, chose qu’il n’aurait pas pu faire avec la présence de Weber.

En Rafale

– Marc Bergevin comme président des opérations hockey?

– Angus Crookshank : un nom à surveiller.

– Reposes en paix.

– Bonne chose.

– Intéressant.

PLUS DE NOUVELLES