Il n’est pas logique de croire que Jake Allen sera échangé

Kent Hughes pourrait ne pas l’avoir facile en marge de la prochaine date limite des transactions. Après tout, même si Jonathan Drouin devait partir contre un choix lointain, ça ne transformerait pas le club à court, moyen et/ou long terme.

Josh Anderson? J’ai de la difficulté à croire qu’il sera échangé durant la saison. Après tout, nous sommes dans une LNH de plus en plus comptable et un salaire de 5.5 M$ pendant 4+ ans, c’est dur à passer.

L’été passé, Kent Hughes s’est vu offrir un choix de premier tour. Je pense que cet été, le moment sera plus propice pour échanger un gars comme Josh Anderson… si c’est le plan du club.

Joel Edmundson? Il ne joue pas son meilleur hockey et sa santé est un point d’interrogation. Le CH pourrait décider d’attendre.

Sean Monahan? Il est à souhaiter qu’il soit en santé au moment de l’échanger puisque lui, il peut potentiellement rapporter gros au Canadien dans les bonnes conditions. Mais pour ça, il faudra qu’il puisse avoir prouvé qu’il est en santé.

Rappelons que l’Avalanche est définitivement du lot des équipes au coeur du derby.

De plus en plus, il semble y avoir des discussions autour de la candidature de Jake Allen. Et franchement, j’ai de la difficulté à m’expliquer d’où viennent de tels propos.

En fait, je sais d’où viennent les propos : des performances de Samuel Montembeault.

Ne comptez pas sur moi pour aténuer les mérites du gardien québécois puisque je suis franchement impressionné par ce que je vois de sa part. Ceci dit, je ne suis pas de ceux qui pensent que le Canadien doit échanger Allen pour autant.

Après tout, si le DG Kent Hughes devait échanger Allen, la première chose qu’il ferait, ce serait de tenter de trouver le prochain Allen.

À mes yeux, le plan doit tourner autour de Samuel Montembeault. Si le Québécois a besoin de jouer un des trois matchs de la semaine, Jake Allen joue les deux autres. Si Monty doit jouer deux fois, Allen ne joue qu’une fois.

Et si Montembeault mérite de garder son filet, Allen demeure sur le banc.

Mais personne ne va me faire croire que Montembeault, aussi bon et talentueux soit-il, n’a pas besoin d’un vétéran pour l’épauler. C’est une recette que je n’achète pas.

En ce moment, le Canadien a quatre gardiens qui peuvent jouer, contractuellement, à Montréal : Carey Price, Cayden Primeau, Jake Allen et Samuel Montembeault. C’est tout.

Le premier ne jouera plus et le deuxième n’est pas prêt à être testé. S’il était prêt, Montembeault n’aurait pas eu huit départs de suite alors que Jake Allen était sur les lignes de côté.

Il reste donc Allen et Montembeault.

Vous me direz que le Canadien n’a qu’à échanger Allen au bon prix et peut compenser en allant chercher un autre gardien. Mais avez-vous vu à quel point les gardiens sont des denrées rares dans la LNH?

Demandez aux Oilers (qui ont surpayé cet été pour Jack Campbell) ou à plusieurs autres clubs si c’est « facile d’aller chercher un gardien » depuis un an?

Le Canadien a la chance d’avoir un gardien qui n’est pas élite, mais qui est un bon gardien de la LNH. Il épaule Montembeault et il veut être à Montréal pour la suite des choses.

Sinon, il n’aurait pas signé une prolongation de contrat de deux ans dans les derniers mois.

Le Québécois voit vraiment Allen comme un modèle et il l’aide à se développer. Est-ce que de jeter une bombe devant le filet contre genre un choix de deuxième tour – Allen ne vaut pas un premier choix – vaut vraiment la peine pour le Canadien?

Allen a beau croire au tandem des deux jeunes, mais…

Vous avez le droit de penser que ça vaut la peine. Mais à mes yeux, ce n’est pas un pari qui vaut la peine considérant qu’on a déjà vu ce que ça fait, un club qui n’a aucune stabilité devant le filet.

Ça prend des vétérans qui ont déjà gagné pour instaurer une bonne culture chez le Canadien. Ça prend des gars qui veulent « planter des arbres en sachant qu’il ne vont jamais s’asseoir à l’ombre de ceux-ci », comme l’a dit l’entraîneur en début de saison.

Allen est de ce groupe-là.

Évidemment, je me mets à la place du CH et je comprends que Connor Bedard est attirant. Mais si tu échanges Jake Allen, tu mets de la pression sur une jeune défensive et un jeune groupe devant le filet.

Mais qui sera là, l’an prochain, si Allen n’y est pas? Je ne suis pas certain d’être à l’aise en ayant seulement Montembeault et Primeau dans le mix dès les prochaines semaines.

Je ne vois pas comment le CH pourrait échanger Allen, donc. Il peut tâter le marché (il DOIT tâter le marché) pour évaluer si un scénario peut l’avantager, mais je ne vois pas comment un autre DG peut faire progresser le CH dans une transaction impliquant le natif des Maritimes.

PLUS DE NOUVELLES