Georges Laraque est passé à un cheveu de jouer dans Lance et Compte

Yvon Michel a confié cette semaine sur les ondes du 91,9 Sport que lorsqu’il ne trouvait pas ce qu’il cherchait, Réjean Tremblay inventait parfois. C’est gros, cette déclaration!

Serge Savard a quant à lui avoué (ce que l’on se doutait déjà) à savoir que ce qui ce trouvait dans les épisodes de Lance et Compte, c’était très souvent des choses qui s’étaient passées pour vrai, mais que le CH avait demandé aux journalistes de ne pas dévoiler publiquement. Pourquoi ces journalistes avaient-ils écouté le Canadien? Probablement pour conserver de bonnes relations…

Ce matin, sur les ondes du 91,9 Sports, Georges Laraque a confié qu’il était passé très près de jouer dans Lance et Compte.

Alors qu’il portait les couleurs du Canadien (entre 2008 et 2010), Georges Laraque était relativement près de Réjean Tremblay. Étant un grand fan de la série du parrain, Georges a supplié ce dernier de lui donner un rôle dans sa fiction.

Réjean Tremblay a accepté au début de l’année 2010, offrant à Laraque le rôle de Philippe Lalumière dans le film de Lance et Compte. Lalumière était un personnage de dur à cuire déchu en quête de rédemption pour reprendre les paroles de mon collègue Calem Burger.

Puisqu’il venait d’être libéré par Bob Gainey, Laraque a dit oui sans hésiter.

Malheureusement, Georges Laraque a dû revenir sur sa parole puisqu’il s’était déjà engagé à participer à Battle of the Blades, dont le tournage entrait en conflit avec celui de Lance et Compte.

Réjean n’a tout d’abord pas cru Laraque lorsqu’il lui a dit qu’il devait annuler en raison d’un projet de patinage artistique, avant d’accepter et de se tourner vers Dave Morissette afin de jouer le rôle de Lalumière. Le Colisée Pepsi avait déjà été booké et l’horaire, donné à tous les intervenants.

Le parrain a finalement décidé de faire du personnage de Lalumière un joueur homosexuel, ce qui ne serait probablement pas arrivé avec Laraque. Au final, ça aura permis de dénoncer l’homophobie et l’intimidation dans l’univers du hockey. Dave Morissette a fait un excellent travail et c’est peut-être en partie à cause de ça s’il est aussi présent dans les médias aujourd’hui.

Georges Laraque, lui, s’est retrouvé 10 ans plus tard dans une publicité du 91,9 Sports qui parodiait une scène de Lance et Compte.

PLUS DE NOUVELLES