Fracture du péroné pendant les célébrations de la médaille d’or pour Blayre Turnbull

Hier, le Canada a remporté la médaille d’or au Championnat du monde féminin de l’IIHF. C’est bien évidemment Marie-Philip Poulin qui a marqué le but de la victoire – comme d’habitude.

Mais si on regarde le côté plus triste de la victoire, on réalise que Blayre Turnbull a subi des blessures au cours des célébrations de l’équipe canadienne.

C’est donc au coeur des célébrations qu’on l’a vu se retrouver au sol. Elle a finalement obtenu de l’aide pour sortir de là et c’est là que l’étendue des dégâts a été constatée.

Résultat? Elle se retrouve avec une fracture du péroné. Elle ne pourra pas patiner pendant six à huit semaines.

Ceci étant dit, ce n’est pas ce qui allait l’arrêter pour ce qui est des célébrations avec les autres filles canadiennes suite à la conquête de l’or en prolongation contre les Américaines. Elle voulait absolument revenir avec ses coéquipières.

Et c’est ce qu’elle a fait. C’est en direct de sa civière qu’elle a célébré sur la glace.

Elle y a reçu sa médaille d’or et c’est de là qu’elle a assisté à l’interprétation de l’hymne national canadien.

L’assistante de Poulin était heureuse de pouvoir assister aux célébrations avec les autres. Et comme on l’a vu dans les réactions des filles canadiennes, de la voir revenir a ajouté une dose se joie aux célébrations puisque forcément, cela les avait d’abord assombries.

Mine de rien, après avoir vu les joueuses de soccer canadiennes gagner l’or olympique, voilà une autre belle victoire pour notre nation de la part d’un talentueux groupe féminin.

C’est beau à voir.

En rafale

– Bonne nouvelle.

– Un club à surveiller.

– Des nouvelles du premier choix des Sens.

– Gerard Gallant dans son nouvel environnement.

– Logique.

PLUS DE NOUVELLES