Voici un portrait d’un Québécois qui fera tourner les têtes

On jase beaucoup d’Alexis Lafrenière, qui devrait piétiner la tribune de la Ligue nationale au premier rang lors du prochain encan amateur de la ligue. Le nom de Lafrenière, qui aime attaquer le filet, tourne sans arrêt depuis plus d’un an puisqu’il a le potentiel de devenir un joueur générationnel. Considérant qu’il a reçu son nombre d’encensements, est-ce possible de se tourner vers Hendrix Lapierre, qui joue du hockey en ce moment au tournoi Hlinka Gretzky. Voici d’ailleurs une séquence tirée de la rencontre opposant le Canada à la Suisse (aujourd’hui).

Tous les fanatiques de la relève se doivent d’observer et de décortiquer le jeu que préconise le jeune Lapierre, âgé de 17 ans (il aura 18 ans en février prochain). Les noms de Lafrenière, Raymond et Byfield demeurent au sommet de la popularité des espoirs en vue de 2020, alors que les spéculations au sujet de Lapierre ne sont pas aussi puissantes. Pourtant! Le classement préliminaire pour le repêchage de juin 2020, qui se déroulera à Montréal, classe Lapierre entre le 14e et le 22e rang.

La campagne passée, même s’il n’a joué que 48 joutes, où il a récolté 45 points, il a démontré un arsenal de compétences remarquables dans l’ensemble de son jeu. Lapierre demeure un meneur, ce qui fait en sorte que son style de jeu est transcendant, lui qui est également doté d’une vision hautement au-dessus de la moyenne. Il bouge bien ses pieds et son intelligence l’aide à repérer ses coéquipiers une fraction de seconde plus rapidement qu’un joueur moyen. Sa protection de rondelle demeure également l’une de ses forces, mais il devra cependant consacrer du temps à peaufiner son lancer du poignet, ce qui ne serait pas négligeable.

Le centre de 6 pieds et 160 livres devra ajouter un peu de masse à sa charpente, qui devrait se faire facilement en vieillissant puisqu’un homme prend se développe jusqu’à l’âge de 21 ans. Pour ceux qui suivent les activités de la LHJMQ de près, ne manquez pas la visite des Saguenéens de Chicoutimi dans votre patelin lors de la prochaine saison. Lapierre en vaut le coût à lui seul.

En rafale

– Les Penguins n’avaient aucun intérêt envers Kevin Shattenkirk?

– Ce sera annoncé demain?

– Cette réaction est tout simplement singulière.

PLUS DE NOUVELLES