Voici pourquoi le CH aurait peut-être dû rappeler Keith Kinkaid

Je ne sais pas comment ça se passe entre Claude Julien et Marc Bergevin, mais les deux hommes ne semblent pas toujours se retrouver sur la même planète. L’un veut gagner à tout prix parce que l’autre pourrait lui montrer la porte à la suite de cette saison… et l’autre semble davantage tourné vers la campagne 2020-21.

«De l’extérieur, sans informations concrètes, j’estime que les deux principales têtes de hockey du Canadien ne travaillent pas ensemble et semblent avoir leur propre agenda. Visiblement, le directeur général ne semble pas être respecté par le coach.» – Jean-Charles Lajoie

Cela dit, les derniers jours ont démontré un brin cette facette avec la situation des gardiens de but. Bergevin a rappelé Cayden Primeau lors du duel contre les Devils du New Jersey puisque Carey Price était malade. Julien a opté pour Charlie Lindgren comme gardien partant et c’est là que Jean-Charles Lajoie a soulevé un point de vue intéressant.

Même si Kinkaid croit qu’il est un numéro dans sa caboche, comme l’a dit JiC, c’est lui qu’il aurait rappelé au lieu de Primeau… et c’est lui qu’il aurait envoyé dans la mêlée contre son ancienne équipe. Avec une performance ahurissante et les Maple Leafs qui paniquaient avant de transiger pour obtenir Jack Campbell, c’était le moment pour peut-être se débarrasser de Kinkaid.

Imaginez. Kinkaid est fumant, Dubas se cherche un gardien pour supporter convenablement Frederik Andersen, actuellement à l’infirmerie, lors de son retour, donc par panique, il saute sur Kinkaid. De cette façon, le Canadien aurait été libéré d’un certain fardeau.

Quoique malgré la panique, les statistiques de Kinkaid sont catastrophiques depuis qu’il se retrouve dans l’organisation du Canadien de Montréal. Avec le Canadien, ses statistiques sont plus que ronflantes : une fiche 1-1-3, une moyenne de 4,24 et un pourcentage d’efficacité de ,875. Avec le Rocket, ce n’est guère mieux : une fiche de 3-6-2, une moyenne de 3,35 et un pourcentage de ,880. mmm

Le Canadien de Montréal devra vivre avec Kinkaid jusqu’à la fin de son contrat, qui se terminera le 1er juillet prochain.

En rafale

– On en saura plus d’ici le 24 février dans ce dossier.

– Une équipe avec du caractère.

– Un peu de nouvelles de Dale Hawerchuk, qui lutte contre le cancer.

– Un nouveau club-école pour les Golden Knights de Vegas.

– On aime ça lorsque les autres clubs utilisent notre langue.

PLUS DE NOUVELLES