Ville Heinola a forcé les Jets à le prêter à son club finlandais

Ville Heinola a été repêché en première ronde en juin dernier. Il a ainsi été le choix de première ronde des Jets.

Heinola venait de connaître une saison de 14 points en 34 rencontres dans la SM-liiga, la première division finlandaise… alors qu’il n’avait que 17 ans durant pratiquement toute la campagne.

Le 15 juillet, Heinola a signé son contrat d’entrée, un contrat qui lui fournissait quelques bonis à la performance.

Avec les départs (Myers, Trouba et Chiarot) et la situation de Dustin Byfuglien (suspendu et blessé), Heinola a convaincu la direction de lui faire une place à Winnipeg dès le premier match de la saison.

Le défenseur gaucher finlandais a été utilisé plus de 20 minutes par rencontre lors de deux des trois premiers matchs auxquels il a participé, récoltant deux points au passage.

Après 8 matchs avec les Jets, Heinola avait déjà 5 points (dont 1 but) et un différentiel de plus-3. Certains soirs, il était le meilleur défenseur des Jets…

Il a connu tout un début de saison à Winnipeg!
(Crédit: Sportsnet/capture d’écran)

Ai-je besoin de vous rappeler que de bons défenseurs gauchers, les Jets n’en ont pas tant que ça présentement? Dmitry Kulikov et Nathan Beaulieu jouent présentement à gauche, sur la deuxième et la troisième paires!

Mais pour une raison un peu obscure, Kevin Cheveldayoff a décidé (le jour de l’Halloween) d’envoyer Heinola avec le club-école des Jets, le Moose du Manitoba. Heinola, qui y touchait un salaire annuel de 70 000 $ (et non d’environ un million $ comme à Winnipeg), y a connu plus de difficultés. 3 matchs, 1 mention d’aide et un différentiel de moins-2…

Ce qui devait arriver arriva cet après-midi. Heinola, qui bénéficiait d’une opt-out clause dans son contrat, a décidé de retourner jouer chez lui en Finlande.

Il faut comprendre qu’il y touchera fort probablement quelques centaines de milliers de dollars et qu’il sera près des siens. Nombreux sont les Européens qui n’ont pas tripé dans la Ligue américaine!

Il sera intéressant de voir si le jeune défenseur finlandais continuera de bien se développer de l’autre côté de l’Océan Atlantique… et si les Jets lui feront une place dès l’an prochain.

Il me semble que Heinola aurait pu disputer toute la saison dans la LNH, non? Ce n’est pas comme si d’excellents défenseurs l’empêchaient de percer la formation des Jets…

Je présume que Paul Maurice n’aime pas trop coacher des jeunes… mais la nouvelle LNH, ce sont les jeunes!

On jase là… mais c’est peut-être ce scénario que tente d’éviter le Canadien en n’envoyant pas Jesperi Kotkaniemi à Laval.

Kotkaniemi possède lui aussi une clause échappatoire pour l’Europe à son contrat et il préférerait fort probablement lui aussi aller toucher de belles sommes d’argent chez lui en Finlande plutôt que jouer pour 70 000 $ à Laval.

En rafale

– Nikita Kucherov a envoyé Vladimir Sobotka au pays des rêves.

– Nicklas Backstrom a passé du temps avec son fils (sur la patinoire).

– Ça, c’est vraiment drôle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Two 🐐s doing the 🦅

Une publication partagée par Washington Capitals (@capitals) le

– Ça aussi, c’est très drôle!

– Combien de fois entendons-nous que les équipes copient l’équipe qui a gagné la coupe Stanley?

PLUS DE NOUVELLES