Une rentrée montréalaise ratée à pratiquement tous les niveaux

Par où commencer? Par le commencement, me dirait certainement Maxim chez Cycles Dupuis…

Et le début, il n’était pas si magnifique que ça. Je veux bien croire que le département marketing du Canadien aime miser sur le passé… mais il faudrait peut-être penser à revoir un peu les cérémonies d’ouverture, non? If it works, don’t fix it et on ne change pas une formule gagnante ne devraient plus s’appliquer ici, sincèrement.

Je comprends la symbolique de remettre le flambeau à Cale Fleury Nick Suzuki, par exemple, mais…

Parlons du match maintenant…

Le Canadien a encore une fois trouvé le moyen de tirer de l’arrière… et à combler ce déficit. Malheureusement, la magie n’a pas opéré jusqu’au bout hier soir. Résultat : Les Montréalais se sont inclinés à leur entrée locale face à un club que personne ne voit (ou voyait) en séries. On ne peut quand même pas toujours partir flat et revenir de l’arrière par la suite. Il fallait battre un rival de division supposément plus faible que nous. Et il fallait prendre les devants à quelque part dans ce match!

Tu ne peux pas donner autant de chances de marquer à tes adversaire, soir après soir.

Oui, on peut retenir que le CH a encore une fois fait preuve de caractère, mais on retiendra surtout qu’il a manqué de jambes, qu’il a multiplié les erreurs mentales, que ses attaquants doivent être plus responsables (dixit Claude Julien) et qu’il a manqué de vitesse autant dans ses coups de patin que dans ses prises de décision (surtout à la ligne bleue).

« On n’était pas sharp! » – Claude Julien

Le coach a confié après la rencontre que la fatigue n’était pas en cause, que le problème n’était pas d’ordre physique. Je l’espère… parce qu’il n’y a que sept – huit jours d’écoulés dans cette saison 2019-20. Ça va être long, sinon!

Qu’est-ce que je retiens aussi de cette rencontre?

– Carey Price a accordé 3 buts sur 33 lancers, multipliant les arrêts de qualité. Il s’agit de son meilleur match depuis le début de la saison. Price devra toutefois trouver un moyen de laisser rentrer moins de trois rondelles par rencontre.

Price ne connaît pas un début de saison extraordinaire.
(Crédit: NHL.com)

– Le CH a subi une 2e défaite en autant de soirs. Mine de rien, le CH n’a qu’une victoire en quatre rencontres… et il l’a acquise en tirs de barrage. La défensive devra se resserrer et vite. Ben Chiarot a connu un match un peu plus difficile défensivement.

– Nick Suzuki a travaillé très fort hier soir. Il a compétitionné (et le coach l’a récompensé en lui donnant beaucoup de glace). Cependant, sa punition coûteuse en territoire offensif a fait (très) mal à l’équipe en deuxième période.

– L’infériorité numérique du CH a encore flanché, accordant un but en deux occasions à l’adversaire. Le penalty kill montréalais figure au 25e rang de la LNH ce matin (66,7 %).

– C’est le monde à l’envers. Le Tricolore a produit un autre but avec l’avantage d’un homme. Le power play des Habs arrive au 5e rang de toute la LNH depuis le début de la saison (33,3 %).

– On a eu droit au moins bon spectacle des quatre matchs disputés jusqu’ici cette saison par le Tricolore. Dommage, parce que c’était le premier devant tes partisans!

–  Joel Armia a poursuivi sur sa lancée, inscrivant son 3e but en deux soirs. Jonathan Drouin a aussi récolté un point dans un 4e match consécutif. Armia et Drouin sont les seuls joueurs de l’équipe à avoir une moyenne d’un point par match depuis le début de la campagne.

– Le CH a perdu ses deux matchs avec Folin et Reilly (et sans Fleury et Kulak). Claude Julien se doit d’ajuster le tir à cet effet, Reilly et Folin ont paru dépassés à quelques reprises hier soir. Pourquoi ne pas avoir donner un match à la paire Kulak – Fleury et l’autre à Reilly – Folin?

– Il est clair que les gars ont manqué de jambes durant ce deuxième match en autant de soirs (et avec du voyagement dans la nuit, alors que les Red Wings ont passé la nuit à Montréal, eux). Mais au septième jour de la Constellation saison, ça ne devrait pas être le cas, non?

– Tomas Tatar a trouvé le moyen de récolter une mention d’aide sur le superbe but de Max Domi, mais il a encore une fois connu un match difficile (moins-2). Il a 3 points en 4 matchs cette saison. Comme quoi les feuilles de statistiques ne disent pas tout…

Vendredi chez le Canadien

Mine de rien, les Montréalais n’ont qu’une seule victoire en quatre rencontres (et elle a été acquise en tirs de barrage). Ils ont évité le pire en allant chercher deux points supplémentaire en prolongation, mais ce n’est pas assez. L’équipe devra se ressaisir et retrouver ses bonnes habitudes rapidement.

Claude Julien ne dirigera pas d’entraînement aujourd’hui. Les gars sont conviés à une rencontre d’équipe à 11h00 à Brossard. Je présume qu’on y fera un peu de vidéo et qu’on identifiera ce qu’il faut faire pour retrouver le chemin du succès. La saison est encore très jeune et c’est encore le temps de tout replacer ça. Dans quelques semaines/mois, il sera trop tard.

On surveillera aujourd’hui et demain l’état de santé de Jordan Weal, qui a dû quitter la rencontre durant quelques minutes après avoir été frappé à la tête. Il a toutefois été en mesure de terminer la rencontre, mais les symptômes de commotion cérébrale ne sortent parfois que 24 à 48 heures après la blessure. Il sera aussi intéressant de voir si Nick Cousins sera en mesure de rejoindre ses coéquipiers sous peu, sans quoi il faudra penser à rappeler un attaquant du Laval.

PLUS DE NOUVELLES