Une prédiction audacieuse au sujet de Cole Caufield

Le nom de Cole Caufield circule en abondance depuis qu’il a été sélectionné au 15e échelon par le Canadien de Montréal lors du dernier encan amateur. Un joueur spécial, très spécial même, qui s’est présenté sur un plateau d’argent pour Marc Bergevin et son groupe. Bref, le seul point négatif au sujet de Caufield, c’est qu’il évoluera au niveau de la NCAA en 2019-20… ce qui rend plusieurs amateurs désappointés puisqu’ils rêvent déjà de le voir à l’oeuvre avec un tricot du Canadien sur le dos.

Lorsqu’il deviendra un joueur de la LNH, il ne tardera pas à inscrire des buts à profusion. Dès sa première année au sein de la Ligue nationale, ne soyez pas surpris qu’il marque au-delà de 30 buts. On parle ici d’un marqueur qui possède un don de Dieu, comme j’aime bien le dire. Suis-je le seul à prédire un succès instantané pour le petit attaquant dynamique? Absolument pas. Pierre McGuire semble du même avis, lui qui a indiqué, il y a quelque temps, que Caufield inscrira plus de buts au niveau de la LNH qu’Alex DeBrincat.

DeBrincat est également un petit format de 5 pieds 7, qui s’est présenté sur le podium au 39e rang du repêchage de 2016. Lors de ses deux premières années dans le grand circuit, il a fait scintiller la lumière rouge à 28 et 41 reprises respectivement. Au sein de la OHL, lors de ses trois campagnes avec les Otters, DeBrincat a déjoué les gardiens adverses 51, 51 et 65 fois. WOW! On parle ici d’un marqueur élite, tout comme Caufield.

Tout ça pour indiquer que Caufield devrait devenir une vedette instantanée lorsqu’il enfilera un chandail de la LNH sur le dos, soit celui du Canadien de Montréal. Il est l’élément recherché par l’organisation depuis Stéphane Richer, donc on parle ici d’un mariage naturel… et d’un joueur qui, dès sa première année, devrait s’imposer. Dans mon cas, ma prédiction demeure la suivante : il atteindra le plateau des 30 buts à sa première campagne dans le circuit Bettman. Rien de moins.

En rafale

– Une cote de 82 pour Jack Hughes, ça commence bien!

– À la position numéro 8, Artturi Lehkonen.

– Il est réellement motivé celui-là!

PLUS DE NOUVELLES