Une histoire de flatulences puantes impliquant Scott Hartnell

Aucune cachette. Scott Hartnell a été l’un de mes favoris lors de son passage au sein de la Ligue nationale (de 2000 à 2018), lui qui porte également fièrement une belle barbe rousse. Bref, lors de ses 1249 joutes dans le plus grand circuit, il a récolté pas moins de 707 points (327 buts) et un total de 1809 minutes passées au cachot. Lors des séries éliminatoires, il affiche un compteur de 47 points en 99 joutes.

Hartsy, surnommé ainsi à travers la ligue, est reconnu comme un guerrier, un gars de caractère, un compétiteur, un clown… et un individu qui aime lâcher des flatulences. Ce n’est pas une joke pour vous divertir, mais bien une réalité avancée par l’un de ses coéquipiers et grands amis, Nick Foligno. Foligno est un capitaine exemplaire, puis il a eu un leader comme Hartnell pour l’accompagner à ce niveau de 2014 à 2017. Ils ont développé des liens très puissants… aussi puissants que les bombes larguées par Hartnell dans l’avion (en jouant aux cartes ou dans le vestiaire).

Mais le pire dans cette histoire, c’est que Foligno est tombé KO (malade) à la suite d’un gros gaz de monsieur Hartnell. Foligno lui avait ordonné de ne pas le faire, mais Hartnell a osé et des sacres s’en sont suivis. Le lendemain matin, Foligno était incapable de se lever du lit. Les médecins du club se sont rendus chez lui, mais il n’y avait rien pour le lever de là. Voici les dires de Foligno à la suite de cet épisode « puant » :

Je ne te pardonnerai jamais de m’avoir rendu malade et d’avoir eu à manquer une partie après l’un de tes gaz dégueulasses (histoire vraie). – Nick Foligno, selon une transaction du site Balle Courbe

Des flatulences, ça fait partie de la vie et celles de Scott Hartnell sont très puantes. Pour lui, c’est un type de super-pouvoir.

En rafale

– Le Canadien devra certes trouver une façon de contrer ce trio.

– Tiens, tiens, un changement de trio pour Ryan Poehling, qui jouait avec Dale Weise et Matthew Peca au préalable.

– La grande nouvelle du jour pour le Lightning de Tampa Bay.

– Le but est d’attirer des amateurs dans l’amphithéâtre.

– Une page très lourde.

PLUS DE NOUVELLES