Une équipe de la KHL voulait (vraiment) Michel Therrien

Lorsqu’il a été congédié par le Canadien, Michel Therrien a pris un peu de temps (mérité) pour lui. Le soleil de la Floride l’a reposé et lui a remis les idées à la bonne place.

Il est ensuite revenu dans le portrait médiatique québécois en tenant une chronique quotidienne dans le show du retour de Jean-Charles Lajoie au 91,9 Sports, en plus de se joindre à nouveau aux experts de l’Antichambre (RDS).


(Crédit: WikiMédia)

Lorsque JiC a quitté la station radiophonique montréalaise pour retourner à TVA Sports, Therrien a maintenu son engagement avec le 91,9 Sports. Il a continué de jaser en fin d’après-midi, cette fois avec Stéphane Langdeau et Guillaume Latendresse. Therrien est excellent à la radio. Il est sincère et (très) crédible. Beaucoup plus accessible et agréable à entendre que lorsqu’il était entraîneur-chef du CH…

La semaine dernière, il a accepté le poste d’entraîneur adjoint à Alain Vigneault chez les Flyers. Plusieurs se sont alors demandés si Therrien avait les qualités et les aptitudes requises pour être un adjoint (et non un entraîneur-chef), mais ce n’est pas là où je veux aller…

Therrien a confié à Réjean Tremblay qu’il était passé vraiment proche d’aller lui aussi travailler en Russie.

« Sérieux, une semaine de plus, et je partais retrouver mon chum Bob Hartley dans la KHL. Je ne veux pas nommer l’équipe pour ne pas manquer de respect envers ses dirigeants, mais l’offre était intéressante. » – Michel Therrien

À première vue, on peut penser que Therrien aurait été adjoint à Hartley dans la KHL, mais il indique plutôt qu’il aurait tout comme son ami Bob Hartley été head coach en Russie. C’est pourquoi il ne nomme pas l’équipe…

Mais il a eu l’occasion d’aller travailler avec deux autres de ses amis (Vigneault et Yeo) à Philadelphie.


Encore à la radio?
En acceptant d’aller travailler à Philadelphie, Michel Therrien devra prendre une décision : Continuer de faire de la radio ou non.

Bob Hartley et Jacques Martin ont poursuivi leur aventure radiophonique même s’ils étaient à l’emploi d’une équipe de la LNH ou de la KHL…

Mais Michel Therrien semblait parler au passé lorsqu’il a répondu aux questions du parrain :

« J’ai adoré la radio, adoré mon expérience. J’ai essayé de bien expliquer aux auditeurs comment ça marchait dans certaines situations. Je pense avoir été honnête dans les limites de mes obligations. J’ai beaucoup apprécié que les gens me découvrent d’une autre façon. On me voyait comme un homme stressé à cause de mes fonctions comme coach. À la radio, j’ai senti qu’on découvrait un homme beaucoup plus relaxe. »

Ça ne sonne pas comme quelqu’un qui reviendra…

Mais la station souhaite le garder selon Tremblay. Il y a peut-être moyen de s’entendre sur un ou quelques chroniques par semaine…

En rafale

– Puisqu’il est question de Michel Therrien…

– Les gros mots!

– À ne pas inviter dans le même avion au même party!

– Vrai que Waked n’a pas encore trouvé son rythme dans la AHL

– Se sort-on enfin de la Nacho dépendance? Quoique l’Impact ne marque pas beaucoup de buts non plus…

PLUS DE NOUVELLES