Une défaite à Columbus demain éliminerait pratiquement le Canadien

Il n’y a jamais eu de match hier soir au Centre Bell. Ce fût un no contest de la première à la dernière seconde de la rencontre. Le CH a frappé fort et il a frappé tôt. Carey Price s’est ensuite assuré de bien tenir le fort.

Cependant, il n’y a pas eu de match non plus dans le combat (stagé dès le départ) Paul Byron vs MacKenzie Weegar. Ça aussi, ça a été un no contest. Paul Byron a quitté la rencontre après avoir reçu une solide frappe au visage, ayant de la difficulté à se tenir sur ses jambes. Ce n’était pas beau.

Combien de blessures importantes a-t-on vu survenir durant des bagarres cette saison dans la LNH? Trop!

Après la rencontre, Weegar a confié qu’il avait demandé à Byron s’il était partant pour jeter les gants avant de s’en prendre à lui. Comment diantre Byron, 5’9 et 163 livres, a-t-il bien pu penser que c’était une bonne idée de se battre à mains nues avec Weegar, 6’0 et 200 livres? Aucun sport de combat sérieux, régulé et/ou fédéré aurait accepté de tenir un tel duel. Le hockey et ses vieilles mentalités, oui. De quoi plaire à Eminem, je présume…

Quoique…

Je sais. Paul Byron a voulu répondre de ses actes, lui qui avait été suspendu pour trois rencontres plus tôt cette saison en raison d’un coup à la tête de Weegar (durant un hockey play)…

Mais sa suspension de trois matchs, jumelée au montant d’argent auquel il a dû renoncer durant ces parties-là, n’était pas suffisant? Ses excuses publiques après l’incident, ce n’était pas assez?

Ça lui prenait absolument un combat… Et ultimement, une commotion cérébrale? Désolé, mais ce n’est pas ce que j’enseigne à mes enfants. Si un jeune leur fait quelque chose à l’école et qu’il se fait réprimander de façon sérieuse par la direction, je ne vais pas dire à mon fils d’aller attendre le jeune en question quand même à 15h25 pour lui taper sur la gueule.

C’est une question de valeurs et d’éducation…

Weegar a aussi fait tout le contraire de ce que j’enseigne à mes enfants soit dit en passant.

Je ne suis pas médecin, mais Byron devra clairement soigner une commotion cérébrale au cours des prochains jours. Il devra visiblement passer par les nombreuses étapes du protocole mis en place par la LNH et ne pourra donc pas aider son équipe à se classer en séries. Et n’en doutez pas une seule seconde, Paul Byron est un élément très important du Canadien de Montréal.

Son absence pourrait faire mal à l’équipe dans sa course aux séries… Mais aussi dans les séries, si jamais le CH parvient à y participer.

Comme nous l’a fait remarquer un lecteur hier soir, courage et intelligence ne sont pas des synonymes. Oui, Paul Byron a été courageux hier soir, mais il a pris une décision stupide et idiote. Le Canadien a su éviter le piège hier… Mais pas Paul Byron.

La bonne nouvelle, c’est que Paul Byron n’allait pas si mal que ça en milieu de soirée hier. Il a été en mesure de regarder la fin de la rencontre.

Revenons au Canadien…

Phillip Danault a mis fin à une disette de 20 matchs sans trouver la fond du filet. Tomas Tatar a été sensationnel, lui qui a récolté trois points, dont son 57e (sommet en carrière). Artturi Lehkonen, Brendan Gallagher, Max Domi, Jesperi Kotkaniemi, Jordan Weal et Andrew Shaw ont tous trouvé le moyen d’être dangereux à leur façon.

Jonathan Drouin a été utilisé pendant 17 minutes, mais il a tout de même terminé la rencontre avec des zéro partout. Au moins, on a senti un petit quelque chose dans son jeu…

Shea Weber n’a même pas été utilisé durant 20 minutes hier. Julien et Richardson ont profité de ce no contest pour reposer le grand #6. #BonneDécision

On jase là… Mais Claude Julien aurait-il dû sortir Carey Price durant la rencontre, lorsqu’il a vu que celle-ci était hors de portée de l’adversaire? Ça aurait pu se faire…

L’équipe a récolté neuf points sur une possibilité de 10 depuis le 19 mars. Les Montréalais se sont rapprochés à un seul point des Hurricanes (qui ont perdu hier), mais ils ont toujours les Blue Jackets (qui ont gagné hier) au derrière. Les Habs ont toutefois un match de moins à disputer que ses deux rivaux…


(Crédit : NHL.com)

Le Canadien est donc en position précaire. Il ne contrôle pas totalement sa destinée. Si jamais les Blue Jackets et les Hurricanes venaient à remporter tous leurs matchs d’ici la fin de la saison, il n’y aurait pas de séries à Montréal. Il n’y a donc aucune marge de manœuvre actuellement…

La bonne nouvelle, c’est que le CH rendra visite aux Blue Jackets demain soir. Tout est en place pour que l’on ait droit à un excellent match entre les deux équipes. L’intensité sera clairement au rendez-vous!

Pourvu que l’on n’entende pas trop souvent le (maudit) canon…

En rafale

– Le Canadien n’a que 45,6 % de probabilités de participer aux séries d’après-saison ce matin. Columbus? 61,7 % La Caroline? 93,3 %. Quand je vous parlais d’une marge de manœuvre inexistante…

Si le CH ne l’emporte pas demain soir, ses chances de faire les séries chuteront drastiquement. Les Blue Jackets ont un match en main, un calendrier plus facile et l’avantage sur tous les bris d’égalité ou presque avec Montréal. #ImportanceExtrême

– Sergei Bobrovsky, que le Canadien affrontera fort probablement demain soir à Columbus, est en grande forme. Il vient de récolter deux jeux blancs consécutifs… Et trois lors de ses quatre derniers matchs.

– Weeger est meilleur avec ses poings quand l’adversaire mesure 5’9

– Le Canadien avait une séance d’entraînement prévue ce matin à Brossard, avant de quitter vers Columbus, mais le staff a décidé de l’annuler. Il faudra donc attendre à demain (morning skate) pour connaître l’identité du remplaçant de Paul Byron à la gauche de Nate Thompson. Les odds sont du côté de Dale Weise et Nicolas Deslauriers, qui offrent un style de hockey qui plait davantage à Claude Julien (surtout à ce temps-ci de l’année) que Charles Hudon et Matthew Peca. Ils peuvent aussi mieux combler les besoins laissés vacants par l’absence de Byron (en infériorité numérique par exemple). Deslauriers peut également aider à protéger ses coéquipiers…

– L’absence de Byron offrira-t-elle indirectement plus de temps de jeu à Jonathan Drouin?

– À noter que les Montréalais s’envoleront vendredi en direction de Winnipeg pour y affronter les puissants Jets. Combien de points le CH récoltera-t-il durant ce petit voyage (très important)?

PLUS DE NOUVELLES