Une carte cachée pour chaque équipe de la Division Nord

Quand on pense à la saison 2021 pour le Canadien, il est difficile de ne pas avoir hâte d’affronter les autres équipes canadiennes pour voir à l’œuvre des joueurs comme Connor McDavid, Auston Matthews et Elias Pettersson. Après tout, ces joueurs sont des vedettes de la ligue et ils ont la capacité à eux seuls de remporter un match pour leur équipe.

Toutefois, ces joueurs doivent être bien entourés pour que leur équipe ait la chance d’aspirer aux grands honneurs. Voici donc la carte cachée de chaque équipe en vue de la prochaine saison :

Canucks : Nate Schmidt

En voulant faire l’acquisition d’Alex Pietrangelo, les Golden Knights ont dû se départir de l’excellent défenseur Nate Schmidt, qui se trouve maintenant du côté de Vancouver. Ce dernier a le potentiel de marquer une trentaine de points (même durant une saison écourtée) en plus d’offrir de l’excellent jeu défensif. S’il connait du succès, ne soyez pas surpris de le voir évoluer aux côtés de Quinn Hughes pour offrir une très bonne première paire de défenseurs aux Canucks.

Oilers : Jesse Puljujarvi

La saga Jesse Puljujarvi aura fait couler beaucoup d’encre à Edmonton. Le quatrième choix de l’encan amateur de 2016 n’a jamais pris son envol avec l’équipe de l’Alberta, mais après un passage en Europe, Puljujarvi semble prêt à revenir, et il semble être un joueur grandement amélioré. Connor McDavid, Leon Draisaitl et Ryan Nugent-Hopkins seront évidemment les principaux ténors de l’attaque, mais si Puljujarvi peut contribuer à la hauteur de son potentiel, les Oilers pourraient marquer beaucoup de buts.

Flames : Mikael Backlund

On ne parle vraiment pas souvent de lui, mais Backlund est un excellent deuxième centre du côté de Calgary depuis des années. Il marque entre 45 et 50 points à chaque année depuis près de cinq ans et, sans être spectaculaire, joue parfaitement les seconds violons derrière Sean Monahan. Il fait toutes les petites choses de belle façon et à 31 ans, rien ne laisse présager qu’il connaîtra un déclin imminent.

Jets : Neal Pionk

Les Jets de Winnipeg peuvent compter sur deux choses : une bonne attaque et un gardien d’élite en Connor Hellebuyck. Toutefois, la brigade défensive laisse grandement à désirer. Josh Morrissey est le meneur de cette brigade, mais il aura besoin d’aide. En échangeant Jacob Trouba, les Jets espéraient trouver une belle option de remplacement en Pionk, et celui-ci devra se lever si les Jets veulent espérer participer aux éliminatoires. Il est capable d’inscrire des points, comme en témoigne sa fiche de 45 points en 71 rencontres l’an dernier, mais il devra exceller au niveau défensif également.

Maple Leafs : Ilya Mikheyev

Ilya Mikheyev est souvent méconnu en raison de son arrivée très tardive dans le circuit Bettman. Il avait 25 ans lors de la dernière campagne, sa première dans la LNH après un long séjour dans la KHL. Toutefois, il n’a pas pris trop de temps avant de se révéler, inscrivant huit buts et 23 points en 39 rencontres (sa saison avait abruptement pris fin après une blessure au poignet, une coupure accidentellement infligée par le patin de Jesper Bratt). Il possède un talent exceptionnel et peu importe s’il joue aux côtés d’Auston Matthews ou de John Tavares, il jouera dans le top-6 et fera tourner le compteur à profusion.

Sénateurs : Alex Galchenyuk

Ce nom rappelle assurément quelque chose aux partisans du Canadien..

Alex Galchenyuk est un joueur polarisant. Il possède un talent fou, mais ne semble pas avoir la motivation pour l’utiliser, ce qui fait en sorte qu’on voit plus souvent qu’autrement un joueur désintéressé sur la patinoire. Ce contrat avec les Sénateurs pourrait être celui de la dernière chance pour l’ancien du Canadien. S’il démontre qu’il est capable de s’investir dans le jeu et qu’il prend le hockey au sérieux, il pourrait donner un bon coup de main aux Sénateurs dans leur objectif de défier les prédictions et de surprendre dans une division où ils sont les négligés.

Canadien : Ben Chiarot

Je sais que vous l’attendiez, et je crois vraiment vous surprendre avec ce choix.

En 2019-20, Ben Chiarot s’est avéré être une belle surprise pour le Tricolore. Évoluant aux côtés de Shea Weber, Chiarot a démontré de belles qualités en tant que défenseur très responsable dans sa propre zone. Il a développé une superbe cohésion aux côtés du capitaine et il devra poursuivre ainsi pour solidifier la brigade défensive du Canadien du côté gauche, alors qu’il semble être la pierre angulaire du Canadien dans ce rôle.

Une émergence rapide d’Alexander Romanov pourrait le reléguer sur une deuxième paire, mais comme lui et Weber forment un excellent duo, il aura toujours une très grande importance tant et aussi longtemps qu’il sera jumelé au capitaine de la Sainte-Flanelle.

Si le Canadien veut pouvoir compter sur une bonne défense, surtout dès le début de la saison, le duo Chiarot-Weber devra assumer de grosses responsabilités. Mais si le gaucher retrouve le succès qu’il a connu l’an dernier, ça devrait donner une bonne base pour la troupe de Claude Julien.

Reste à voir lesquelles de ces cartes cachées s’avéreront être payantes pour leur équipe.

Prolongation

Évidemment, plusieurs noms ont été considérés pour chaque équipe. En plus, certaines « cartes cachées » pourraient se révéler tout au long de la saison. Des joueurs que personne n’a vu venir, mais qui connaissent de superbes saisons, ça arrive à chaque année, et ce, pour la grande majorité des équipes.

En espérant que le retour de la LNH nous donne le droit de voir plusieurs belles révélations tout au long de la campagne!

PLUS DE NOUVELLES