Une autre preuve de la grande classe de Sidney Crosby

Certaines personnes n’aiment pas Sidney Crosby, parfois sans aucune raison valable, mais qui suis-je pour critiquer les goûts de ces individus? Sans être un fanatique finit du Kid, il n’en demeure pas moins que mon niveau de respect envers lui est très élevé, surtout avec les choses que je sais à son sujet. Par exemple, il a déjà chaussé les patins sur une patinoire extérieure pour jouer avec des kids. Ça, il l’a fait lorsqu’il évoluait au niveau junior. Sans omettre qu’à la suite d’une cuisante défaite, lors de son séjour avec l’Océanic de Rimouski, il prenait la peine de contacter tous ses coéquipiers.

Oui, oui. Lorsqu’il revenait chez sa pension, après un revers gênant, il prenait son téléphone afin de rejoindre ses coéquipiers pour s’assurer qu’il flush ce match pour penser au suivant. Pour que toute l’équipe se prépare convenablement. Crosby, c’est ça. Pendant ce temps-là, certains individus le méprisaient parce qu’il est le type de joueur à souvent se plaindre à l’arbitre, donc ça devenait dérangeant.

Mais, peu importe, le numéro 87 demeure une personne unique et singulière. Une autre preuve a fait surface hier, lorsque Gord Miller a livré une information touchante réalisée par Sidney Crosby en 2016. Pendant cette saison estivale, Sidney Crosby était dans son patelin, la coupe entre les mains, et il s’est présenté à l’hôpital de Cole Harbour. À la suite de cette visite, Crosby a demandé à Miller à quel endroit il pourrait se diriger pour exhaler la coupe Stanley. Miller lui a suggéré un hôpital des vétérans.

Une fois sur place, un homme a aussitôt indiqué à Crosby que c’était dommage que Joe n’y soit pas. Aussitôt, Crosby s’est demandé qui était ce « Joe »… l’homme en question lui a précisé que Joe demeurait dans sa chambre puisqu’il était aveugle. Sid the Kid s’est rendu dans la chambre de Joe, il a dialogué avec lui et l’homme lui a confié être un fanatique du Canadien et de Maurice Richard.

L’idée de Crosby à ce moment-là : prendre le doigt du monsieur et le glisser sur le nom de Maurice Richard, gravé sur la coupe Stanley. Sidney Crosby, c’est ça. Un grand humain qui sait prendre soin des autres.

En rafale

– Justin Williams reviendra-t-il ou non?

– Patrick « E » Roy est un homme heureux.

– Tristan Scherwey a été invité par les Sénateurs d’Ottawa.

PLUS DE NOUVELLES