Un premier but cette saison pour Jesperi Kotkaniemi

En sept matchs cette saison en Finlande, le jeune Jesperi Kotkaniemi n’avait pas encore pleinement pris ses aises. Mais ce n’était pas la fin du monde puisque c’est justement le but du jeu, de le remettre en forme.

Il avait raconté qu’il savait qu’il avait un lent départ, mais que les choses se replaçaient. Ultimement, il allait chercher quelques passes (trois, dont deux dans le même match) afin de redémarrer la machine.

Mais il lui manquait encore son premier but. Ce premier but qui, souvent, permet à son homme de débloquer.

C’est précisément ce qui s’est passé aujourd’hui à l’occasion du huitième match de la saison du joueur de centre de la Flanelle, prêté en Finlande jusqu’au retour des activités.

Alors qu’il évoluait en avantage numérique, KK a pris la rondelle dans le cercle des mises en jeu et a enfilé l’aiguille à l’aide d’un tir précis du côté du bouclier.

Le gardien l’attendait-il du côté de la mitaine? Je ne sais pas… mais le tir n’a laissé aucune chance.

La séquence est disponible ici.

Rappelons que Kotkaniemi joue contre l’équipe de Jesse Ylonen présentement. On parlait donc d’un duel attendu de la part des amateurs du CH.

Il est aussi intéressant de noter cette opportunité manquée au cours du même match… mais qui est tout de même une chance de qualité.

Il est bien qu’il se soit mis à marquer plus tôt que tard puisque son retour en Amérique du Nord pourrait ne pas tarder. C’est du moins ce qu’on peut en déduire si on se fie aux quelques joueurs qui ont déjà été rappelés en Amérique du Nord en provenance de l’Europe.

Souhaitons au jeune de pouvoir continuer sur sa lancée au cours des prochains matchs, question de revenir à Montréal en pleine confiance et en pleine forme.

En rafale

First, elle patine bien. Second, elle patine (contrairement à nos jeunes, ici).

– Mavrik Bourque croit en son rêve de percer la formation d’Équipe Canada junior.

– Thierry Henry est un grand fan de Zlatan.

– NBA : certains joueurs (excellents) pourraient devoir mettre une croix sur les Jeux Olympiques de Tokyo.

– Laurent Duvernay-Tardif a encore une fois trouvé le moyen de me faire sentir un peu inutile dans la vie, hehe.

PLUS DE NOUVELLES