Un pari plus audacieux que celui de Genie Bouchard en 2017

Qui ne se souvient pas de la promesse de Genie Bouchard déposée en février 2017 à l’aube du Super Bowl. Hollywood en fera même un film tellement ce moment a marqué l’imaginaire. Un homme a gagné un rancart avec Eugenie Bouchard grâce à Twitter et au football. On se souvient tous de la demande du jeune homme, qui a demandé un rendez-vous avec la joueuse si les Patriots remportaient le championnat. Chose demandée. Chose faite. La belle Eugenie a relevé le défi, le duo a eu un tête-à-tête et ils ont remis ça à quelques reprises par la suite.

Bref, cette histoire est du remâché, mais elle me guide vers la déclaration de Sam Blazer : « Si les Blue Jackets reviennent pour gagner ce match, je me tatouerai cet emblème! »

L’équipe de John Tortorella perdait 3-0 après le premier engagement, mais la troupe de celui-ci a pris les choses en main en inscrivant quatre buts sans riposte afin de se sauver avec les honneurs de ce premier duel 4-3. Trois buts lors de la troisième période, qui croyait vraiment ça possible? Pas Blazer en tout les cas, qui devra répondre à ses paroles…

Si lui ne s’en souvient pas, celui qui gère le compte Twitter des Blue Jackets de Columbus a tenu à lui remémorer les paroles qu’il a lancées sur ce réseau social.

Le gars a certes été audacieux de propulser ça à la Twittosphère comme ça. Aujourd’hui, s’il est un gars de parole, il devra présenter son tatouage à tous ceux qui l’attendent. Il devrait répondre, comme Eugenie l’a fait avec le jeune homme il y a deux ans.

En rafale

– David Backes ne sera pas du premier match des Bruins de Boston.

– La résilience de Sergei Bobrovsky.

– Ça, c’est une maudite belle nouvelle.

– Le titre nous pousse à cliquer. Belle job!

– Les Yankees de New York se tourneront-ils vers Dallas Keuchel.

PLUS DE NOUVELLES