Un fanatique d’Evgeny Kuznetsov s’est fait jouer un vilain tour

Le partisan numéro un d’Evgeny Kuznetsov s’est fait jouer un vilain tour en revenant de ses vacances estivales puisque ses collègues l’attendaient avec quelque chose d’inusité. Une belle bobblehead du numéro 92, qui sert de décoration pour son bureau, se retrouvait avec une ligne blanche devant elle. Une joke qualifiée fort probablement de mauvais goût par ce fan « fou » du joueur russe qui endosse l’uniforme des Capitals de Washington depuis six ans.

Si vous étiez en vacances aux îles Moukmouk, qui existent réellement (à 40 minutes de chez moi), c’est plus qu’une légende urbaine, je vous rappelle que Kuznetsov a échoué un test antidopage de la IIHF. Il a testé positif à une substance : la cocaïne. Une drogue récréative qui n’est pas bannie par la LNH, mais qui l’est pour la IIHF. Kuzzy sera suspendu pour une durée de quatre ans du côté de la IIHF, dans les tournois internationaux où il enfile l’uniforme de la Russie, son pays.

Le centre numéro 1B des Caps a toutefois accepté de suivre le programme offert par la Ligue nationale de hockey pour son bien personnel, celui de sa famille et celui de ses coéquipiers. Il rencontrera également Gary Bettman avant l’amorce des camps préparatoires. Les Capitals seront derrière lui pendant cette épreuve qu’il traversera. Mine de rien, ça reste un obstacle non évident pour un consommateur.

Depuis qu’il a rejoint le circuit Bettman, lors de la campagne 2013-14, son compteur indique 337 points en 416 duels. Il a atteint son plein potentiel lors de la saison 2015-16 afin de le maintenir jusqu’en 2018-19. Souhaitons-lui, malgré ce moment ardu, une autre excellente saison dans l’uniforme des Capitals de Washington.

En rafale

– Voici les cinq plus beaux jeux de l’excellent Tomas Tatar.

– Vladimir Tkachyov a-t-il réalisé une feinte magistrale… ou tout simplement « chanceuse »?

– Le rang numéro 4 pour Ryan Poehling.

PLUS DE NOUVELLES