Un espoir au haut potentiel pourrait chuter lors du prochain repêchage

L’encan de la Ligue nationale avance à grandes enjambées. Dans deux semaines, plusieurs jeunes talentueux piétineront la scène, certains au premier tour… et d’autres, entre la 2e et la 7e ronde. Un jeune parmis eux, du nom de Peyton Krebs, devait sortir parmi les dix premiers selon plusieurs listes. Par contre, une blessure au talon d’Achille pourrait le faire glisser jusqu’au Canadien de Montréal (15e rang).

Krebs, le seul rayon de soleil du Ice de Kootenay et capitaine de cette formation, a subi cette blessure atroce lors d’un entraînement, où un coéquipier l’a atteint sans le vouloir avec son patin. Il sera certes remis à 100% de cette lésion, mais certaines organisations pourraient décider de ne pas opter pour lui à cause de ça. Quoique l’on parle d’une déchirure partielle….

À 5 pieds 11, il n’est pas l’individu le plus physique, par contre, son sens du hockey au-dessus de la moyenne lui permet de récolter sa part de points. Sans omettre son ardeur (son éthique de travail), son grand leadership et son niveau de compétitivité très élevé… qui pourrait justement séduire Marc Bergevin et Trevor Timmins. Le jeune joueur de centre, qui arbore également la fameuse lettre de noblesse (C), a récolté 68 points en 64 joutes avec une formation très peu étoffée.

Le kid a également porté le « C » lors du championnat des moins de 18 ans, où il a récolté un total de dix points, dont sept buts, en seulement sept duels. Chaque moment important qui se présente devant lui, Krebs trouve toujours une façon de capitaliser et de s’imposer comme le rouage le plus important de son groupe.

Au final, il vient de passer sous le bistouri, donc on ne connaît pas encore la durée exacte de sa réadaptation… si certains ont peur et qu’il demeure toujours accessible au tour du bleu-banc-rouge, l’équipe se doit de sauter dessus à pieds joints.

En rafale

– La statistique du jour :

– Des Blues certes déçus, mais ce sera à eux de faire preuve de caractère mercredi, à Boston.

– Ça devrait encore bouger du côté des Oilers d’Edmonton.

– On parle de jamais vu au sein de la MLB.

– Rappel : Cette promotion a coûté très cher pour la chaîne de restauration McDonald.

PLUS DE NOUVELLES