Un entraîneur des Blackhawks voit Gustafsson aux côtés de Weber

Le Canadien tiendra un entraînement régulier vers 15h00 (Heure du Québec) cet après-midi à Calgary.

Dominique Ducharme a vanté son groupe de défenseurs après la rencontre d’hier et tout porte à croire qu’il ne touchera pas à son top six défensif.

Brett Kulak devra donc encore prendre son mal en patience, lui qui se retrouve en dehors de la formation en raison du surplus de défenseurs avec l’équipe. Pas sûr qu’il va jouer bientôt, lui qui est devenu le #8. Il devra vraisemblablement attendre une ou deux blessures.

Et Erik Gustafsson, qui s’entraînera de façon régulière avec ses coéquipiers pour la première fois aujourd’hui, devra fort probablement lui-aussi faire preuve de patience.

Je l’ai écrit hier et je le redis ce matin : Marc Bergevin a très mal géré son effectif les 11 et 12 avril derniers, si bien que Dom Ducharme est pogné avec deux défenseurs qui pourraient jouer dans les estrades… et un ou deux attaquants qui ne devraient pas jouer sur la glace.

Je ne suis plus le seul à en parler depuis hier soir, alors qu’André Tourigny a soulevé le problème en discutant avec un journaliste chez TVA Sports.

Revenons à Erik Gustafsson…

Certains aimeraient le voir aux côtés de Shea Weber alors que d’autres le soumettraient au ballottage et l’enverraient sur le taxi squad s’ils en avaient la possibilité. A-t-on déjà vu un joueur autant polariser le fan base montréalais avant même d’avoir participé à un premier entraînement régulier avec l’équipe?

Pourquoi Alain Vigneault et Michel Therrien ont-ils décidé de laisser Gustafsson de côté lors de neuf des dix derniers matchs des Flyers avant la transaction? Pourquoi les Flyers l’ont-ils échangé à rabais, s’il est aussi bon que certains le pensent?

Louis-André Larivière s’est entretenu avec Jeremy Colliton, l’entraîneur-chef des Blackhawks. Colliton a vu Gustafsson éclore en 2017-18 à Rockford, alors qu’il y était. Gustafsson avait récolté 17 points en 25 rencontres à Rockford cette saison là, en plus d’en ajouter 16 autres (en 35 matchs) à Chicago.

Colliton était aussi le coach des Blackhawks lorsque Gustafsson a connu son incroyable saison de 60 points en 2018-19.

Gustafsson est une bonne personne et un joueur énergique selon Colliton. Il est très talentueux, il peut orchestrer des jeux spéciaux, il est dynamique, il est excellent pour appuyer l’attaque et il peut animer un jeu de puissance.

Par contre, le plus gros défaut de Gustafsson, c’est son jugement sur la patinoire. Sa prise de risque.

Il faut savoir quand attaquer, mais surtout quand défendre lorsque tu es un défenseur.

Gustafsson gagnerait aussi à être plus constant. À peut-être connaître moins de matchs incroyables… suivis de performances décevantes.

Jimmy Waite, qui a aussi côtoyé Gustafsson chez les Blackhawks (où il est entraîneur des gardiens de but depuis des années), croit que le défenseur suédois complèterait bien Shea Weber avec le Canadien. Mais peut-on vraiment briser la paire Chiarot – Weber après le match d’hier soir? Peut-on vraiment envoyer Chiarot sur la troisième paire après sa performance d’il y a quelques heures? Pense pas!

Ducharme aime davantage le risque que Claude Julien. Il valorise beaucoup la (bonne) prise de risque, contrairement à son prédécesseur. C’est une bonne chose pour Gustafsson…

Mais osera-t-il asseoir Romanov pour faire entrer Gustafsson? Après une victoire?

Jouera-t-il à sept défenseurs en gardant Gustafsson pour les power plays et en le faisant jouer à l’occasion sur la quatre? Pas sûr.

Je crois que Gustafsson devra être patient…

Chose certaine, Xavier Ouellet n’est pas à la veille de disputer un autre match. Ça devra peut-être attendre à l’automne prochain dans son cas…

Hâte de voir les duos de défenseurs et les trios cet après-midi, à l’entraînement…

Thumbs up à Louis-André Larivière pour son excellent portrait du nouveau #32 du Canadien. Rappelons que ce dernier 0 Gustafsson, pas Larivière – a récolté 10 points en 24 matchs cette saison avec les Flyers et que ceux-ci ont accepté de conserver 50 % de son cap hit (1,5 million $ sur 3 millions $).

Gustafsson, 29 ans, sera admissible à l’autonomie complète cet été.

En rafale

– Les Mooseheads de Halifax ont congédié Jean-Jacques Daigneault du poste d’entraineur-chef de l’équipe. L’ancien entraîneur-adjoint des Canadiens se retrouve donc sans emploi.

– Non, la règle de trois n’existe pas dans le sport profesionnnel.

– Le Canadien ne fait pas partie de cette liste.

– Auger-Aliassime a eu le dessus sur Shapovalov en Espagne.

– Très mauvaise nouvelle pour le CF Montréal.

PLUS DE NOUVELLES