Un directeur général a expliqué pourquoi Markov ne reviendra pas dans la LNH

On parle d’Andrei Markov à Montréal, sans raison… puisqu’il ne reviendra pas de ce côté-ci de l’Amérique. Une source m’a spécifié de nouveau que sa baboune n’était plus la bienvenue dans le vestiaire, ça, c’est une chose. C’est vrai qu’Andrei Markov a été un ambassadeur, à sa façon, pour le Canadien de Montréal. Il a tout de même passé 16 ans à Montréal et joué 990 joutes dans un uniforme bleu-blanc-rouge.

Celui que l’on surnommait le Général a 40 ans bien sonnés, il n’a pas connu une grande saison au sein de la KHL avec une récolte de seulement 14 points, dont deux buts, en 49 rencontres. En quatre matchs lors des séries éliminatoires, il a été écarté de la feuille de pointage, ce qui démontre que l’âge l’a rattrapé. Cet âge a fini par faire son oeuvre.

Renaud Lavoie a ajouté du poids au sujet du dossier Markov : Markov avec le Canadien, ça n’arrivera pas. Voici une autre raison pour laquelle son parcours au sein de la Ligue nationale est terminé :

Il y a un directeur général qui n’est pas Marc Bergevin qui m’a dit la chose suivante : « Renaud, si un joueur évolue dans la KHL, c’est parce qu’il n’est pas assez bon pour jouer dans la Ligue nationale de hockey » – Lavoie

Le contrat d’Andrei Markov se terminera le 30 avril prochain et sa lenteur ne cadre pas avec la nouvelle Ligue nationale, selon l’ami Renaud. Donc, s’il joue au hockey à nouveau, ce sera pour une formation du côté de la KHL, tout simplement.

En rafale

– Jusqu’à présent, celui qui répond le mieux parmi les joueurs échangés avant la date butoir demeure Ryan Donato. [RDS]

– Mais quelle belle preuve de détermination pour cet ancien du Humboldt.

– Jimmy Huntington a expliqué les raisons pour lesquelles il a opté pour le Lightning.

– Texte très intéressant au sujet des contestations dans le monde du hockey.

– Souhaitons que cet état demeure à ce niveau.

PLUS DE NOUVELLES