Un des meilleurs trios de la LNH à Calgary?

Il est difficile de croire que Johnny Gaudreau n’est qu’un choix de quatrième tour.

Après une saison difficile qui a débuté par une petite grève, le petit ailier a complété sa campagne la plus productive de sa carrière en amassant 84 points. Tout cela n’aurait été possible sans l’apport de son centre, Sean Monahan, qui complète ses jeux spectaculaires en plus d’effectuer une besogne défensive importante.

Lors de la dernière saison, les deux hommes ont été jumelés durant de longues périodes avec Michael Ferland, qui leur apportait une forte dose de robustesse et d’intensité en plus de réussir – à la surprise générale – à dépasser la marque des 20 buts.

Aussi étrange que cela puisse paraître, Ferland sera difficile à remplacer, suite à la transaction qui l’a mené en Caroline

Rien pour inquiéter Johnny Gaudreau, qui croit que le nouveau venu James Neal rendra son trio encore plus dominant.

Gaudreau à gauche, Monahan au milieu, Neal à droite? Ayoye.

Voilà le type de trio qui ne manque de rien. D’un autre côté, si Bill Peters concocte ce trio surpuissant, ses trois autres trios manqueront peut-être un peu de panache.

Pourquoi ne pas insérer James Neal à la droite de Mikael Backlund ainsi que de Matthew Tkachuk et offrir la place sur le premier trio au nouveau venu, Elias Lindholm? En plus d’être très fort physiquement, Lindholm posséderait l’assiduité défensive ainsi que l’intelligence afin de devenir le complément parfait de Monahan et Gaudreau…

Suivrait un troisième trio réunissant Sam Bennett, Mark Jankowski et Derek Ryan. Pas mauvaise l’attaque des Flames…

Sans oublier que leur brigade défensive n’a pas beaucoup perdu de talent dans la transaction Hamilton-Hanifin. Mine de rien, si les Flames sont bien dirigés, ils pourraient aspirer à de grandes choses.

Tout dépendra des performances de cet homme.

Longue prolongation de contrat pour Brady Skjei

Les Rangers de New York ont consenti un contrat d’une valeur de 31,5 millions sur une durée de 6 ans au défenseur gaucher Brady Skjei.

Un beau pari de Jeff Gorton qui aurait très bien pu offrir un contrat de transition d’un an à l’Américain. Il aurait alors conservé son statut de joueur autonome avec restriction.

Skjei a prouvé au cours des deux dernières années qu’il était un défenseur digne d’un bon top 4 et il a été rémunéré en conséquence. Même s’il ne progressait pas, son salaire cadrerait tout de même avec l’impact qu’il a exercé sur la patinoire au cours des deux dernières années.

En plus de ça, les Rangers sont venus à gruger quatre années au cours desquelles l’arrière aurait pu atteindre l’autonomie complète.

Bref, cette prolongation s’avère un autre excellent coup de Jeff Gorton à New York.

En Rafale

– Une petite lecture comique d’été.

– Les Alouettes ont bien fait, mais aurait du avertir leurs partisans que Manziel ne jouerait pas.

– En forme l’espoir du CH!

Saturday’s are for the hops… #60Inches #5feet

A post shared by Michael Pezzetta (@michaelpezzetta13) on

– Vlad s’approche des majeures!

PLUS DE NOUVELLES