Un contrat monstrueux pour Clayton Keller

Clayton Keller, qui a récolté un total de 47 et 65 points respectivement lors des deux dernières campagnes, vient de parapher un pacte monstrueux de 8 ans. What? Un total de 8 ans pour un joueur qui n’est pas encore installé au sommet de son potentiel. Il me semble que je me serais conservé une petite gêne, non?

Il est certes excitant à observer, mais John Chayka n’aurait-il pas dû octroyer un contrat pont afin que Keller progresse comme joueur et atteigne son apogée? Je ne fais que réfléchir tout haut, mais ce n’est pas moi qui porte le blouson de DG chez les Coyotes de l’Arizona.

Les rumeurs indiquent qu’il empochera en moyenne 7.15 millions de dollars par campagne, lui qui allait devenir joueur autonome avec compensation en juillet 2020. De cette façon, on s’assure de conserver ses services et d’éviter une situation « à la Mitch Marner » chez les Maple Leafs de Toronto.

Keller a donc cumulé un total de 114 points, dont 37 buts, en 167 joutes avec les Coyotes de l’Arizona. Du repêchage de 2016, où il a été le 7e choix au total, il est le 5e meilleur marqueur de cette cuvée, derrière Auston Matthews, Patrik Laine, Matthew Tkachuk et Alex DeBrincat. Rien de moins. C’était toute une cuvée celle de 2016.

Mine de rien, ça pourrait aider le clan Marner à négocier un prix à sa juste valeur, qui sait? 

En rafale

– Un contrat d’un an pour Nikolay Goldobin.

– Les deux hommes seront honorés par les États-Unis.

– Mine de rien, la chaîne RDS présentera beaucoup de hockey lors de la prochaine saison.

PLUS DE NOUVELLES