Un (gros) contrat de 3 ans serait sur la table pour Mitch Marner

Les camp d’entraînement s’ouvriront dans huit jours et plusieurs joueurs autonomes avec restriction sont toujours sans contrat. Les plus notoires sont certes Kyle Connor, Patrik Laine, Mitch Marner, Matthew Tkachuk, Brock Boeser, Zach Werenski, Charlie McAvoy, Mikko Rantanen, Brayden Point, Travis Konecny et Ivan Provorov.

Mais Mitch Marner est clairement celui qui fait le plus jaser parmi cette liste. Il évolue à Toronto… et personne n’a oublié l’automne 2018 de William Nylander dans la Ville Reine. Sans compter le fait que plusieurs journalistes (et « jouernalistes ») de renom couvrent d’abord et avant tout les activités torontoises.

Bob McKenzie, Darren Dreger et Pierre LeBrun ont rapporté hier qu’échanger Marner n’était aucunement dans les plans de l’organisation.

La direction de MLSE, propriétaire des Maple Leafs et des Raptors notamment, aurait mis de la pression sur Brendan Shanahen (et éventuellement sur Kyle Dubas) durant l’été afin de ne pas perdre les services de Marner. Le départ de Kawhi Leonard a fait très (trop?) mal aux Raptors…

De plus en plus de gens croient que Marner est LE joueur le plus important des Maple Leafs, devant John Tavares et Auston Matthews.

Darren Dreger a indiqué il y a quelques heures qu’un contrat pont de trois ans étaient sur le table pour Marner. Un contrat de 9,5 millions $ par saison!

Elliotte Friedman a par la suite rapporté sensiblement la même information.

On est loin des anciens contrats ponts signés par P.K. Subban et compagnie…

Si jamais les Maple Leafs et l’agent de Marner ne parviennent pas à s’entendre sur les termes d’un contrat de 5 ans et 11,634 millions $ par saison (tel que souhaité par Marner) ou sur une entente de 8 ans (tel qu’espéré par les Maple Leafs), il y aurait des (faibles) chances de voir Marner accepter ce contrat pont de trois ans avant l’ouverture du camp de l’équipe.

Par contre, Chris Johnston (Sportsnet) a tenu à ajouter son grain de sel à toute cette saga Mitch Marner. Selon lui, si Marner n’a toujours pas signé de contrat le 12 septembre, les choses pourraient vite déraper.

Déraper? Voilà là un mot que la direction de MLSE ne souhaitait certainement pas entendre. Surtout s’il est question d’offres hostiles dans ce dérapage…

Il y a donc fort à parier que les Maple Leafs feront des efforts supplémentaires afin de convaincre Mitch Marner d’accepter d’apposer sa signature au bas d’un de leurs contrats au cours des huit prochains jours. Surtout que les Maple Leafs ont fait des moves qui les condamnent à gagner rapidement. Sinon, ça pourrait vite partir en couille, comme dirait l’autre.

Kyle Dubas serait en mesure d’intégrer un cap hit de 9,5 millions $ sur sa masse salariale mais 11,634 millions $, ça nécessiterait un geste supplémentaire/préalable de sa part.

Selon vous, quel type de contrat signera Marner? Et quand?

En rafale

– Avis aux abonnés(es).

– Alex Ovechkin a maintenant ses propres céréales!

– Phil Kessel dans ses nouvelles couleurs.

– Bonne nouvelle pour Hugo Houle!

PLUS DE NOUVELLES