Un attaquant inquiète plus que les autres à Laval

Le Rocket a échappé un match qu’il aurait dû (et qu’il devait) gagner hier soir à Belleville. Après 66 secondes, c’était (déjà) 1 à 0 pour les Sens.

Après 5:36, c’était 2 à 0.

Après 20 minutes, c’était 16 à 4 au chapitre des tirs au but.

Les gars ont bien tenté de se remettre à jouer du bon hockey en deuxième période – et ça a beau avoir duré durant 40 minutes (37 à 16 au chapitre des tirs au but lors des deux derniers engagements) -, ils ont dû baisser pavillon par la marque de 3 à 2.

Le Rocket (3-5-0) occupe ce matin le 6e rang dans la division North (8 équipes) et si j’étais Joël Bouchard, il y a un joueur qui m’inquiéterait… que je ne saurais plus trop où placer : Phil Varone.

Hier, Varone n’a pas obtenu un seul point, récoltant 2 des 41 tirs du Rocket. That’s it.

Il n’est pas le même à Laval!
(Crédit: NHL.com (capture d’écran))

Depuis le début de la saison, Varone n’a récolté qu’une petite mention d’aide en 8 rencontres, affichant un horrible différentiel de moins-5. Il n’a que 7 tirs au but… Tout ça, en ayant eu droit à du temps en power play notamment!

Varone a pourtant terminé la saison 2018-19 avec 28 points en 22 matchs dans la Ligue américaine (plus d’un point par match) et 7 points en 47 matchs dans la LNH (Philadelphie).

Lorsqu’il a offert un contrat d’un an (700 000 $ / 450 000 $) à Varone le 3 juillet, Marc Bergevin avait de grandes attentes envers l’attaquant de 28 ans. Il était loin de se douter que le 24 octobre au matin, il n’aurait qu’un petit point au compteur…

450 000 $ comme salaire AHL dans un contrat two-way, c’est énorme!

Est-ce que Varone, qui a été retranché le 26 septembre et ignoré des 31 autres équipes au ballottage a perdu un peu de motivation? Peut-être?

Mais il avait justement été embauché à la base pour aller jouer à Laval et éventuellement être rappelé en cas de blessure. Là, il est TRÈS loin d’un rappel. Probablement que Marc Bergevin mettrait les patins lui-même pour jouer sur la quatrième ligne avant de faire appel à Varone, hehe.

Varone est un AHLer. Un vrai. Il a récolté 397 points en 496 rencontres en carrière dans la Ligue américaine. Il a été nommé MVP de cette ligue en 2017-18! Il ne peut pas continuer de (ne pas) produire à ce rythme.

Pendant ce temps, Joël Bouchard ne nous parle pas de Varone… préférant nous rappeler sans cesse les faiblesses et difficultés de Charles Hudon et Ryan Poehling.

En rafale

– L’heure de la retraite a sonné pour cet ancien défenseur des Bruins.

– Joey Saputo est intéressé à Zlatan Ibrahimovic… Pour Bologne!

– Le Toronto FC l’a emporté dans des circonstances particulières hier soir dans la MLS. Place à la finale de l’Est pour les Torontois.

https://twitter.com/JeremyFilosa/status/1187175048639107072

– Le Toronto FC affrontera le vainqueur de ce duel (de ce soir).

– Un autre match explosif sera aussi disputé ce soir. Le vainqueur affrontera Seattle en finale de l’Ouest.

– Félix Auger-Aliassime ne participera pas aux deux derniers tournois de la saison. Il espère toutefois être en mesure de représenter le Canada à la Coupe Davis le mois prochain.

PLUS DE NOUVELLES