Un ancien du Canadien ira-t-il rejoindre Bob Hartley (en KHL)?

Quelques vétérans russes ayant évolué plusieurs saisons au sein de la Ligue nationale ont désormais le luxe de se diriger vers la KHL afin de jouer encore quelques années. C’est d’ailleurs le cas de Pavel Datsyuk ou Andrei Markov, par exemple. D’un autre côté, il y a les Nail Yakupov de ce monde qui ne parviennent pas à éclore dans le grand show, donc ils optent pour la traversée du Lac-Saint-Jean de l’océan. Yakupov est désormais un membre du SKA de St. Petersburg et dès sa première campagne avec cette grande formation, il a enfilé 23 buts (33 points) et 47 joutes, ce qui démontre que le calibre est moindre.

Est-ce que l’un de ses coéquipiers en 2017-18 avec l’Avalanche, Sven Andrighetto, pourrait exécuter ce même type d’enjambée grandiose? Peut-être que ce sera aussi le cas de Nikita Scherbak, qui pourrait revivre sous la direction de Bob Hartley? Anyway, je m’égare.

Les rumeurs concernant Andrighetto tournent depuis un certain moment à cet effet, mais le principal intéressé les a niées pendant que son équipe dansait en séries (ce qui est logique). En quittant Denver et la LNH, Ghetto pourrait certes augmenter son salaire considérablement. Un joueur comme lui en Europe, ça vaut quelques bidous. Le club dirigé par Bob Hartley demeure l’acteur principal dans le dossier du Suisse. L’offre déposée par l’équipe, l’Avangard Omsk, est de 1,4 million en plus de bonis à la performance.

Avec l’Avalanche, il vient d’achever un pacte de deux ans, où il a empoché au total 2.8 millions de dollars (avant impôt). L’ailier polyvalent de 26 ans est dans une situation peu commode. Choisir l’argent et le temps de glace au détriment de la meilleure ligue au monde. Andrighetto est agent libre avec restriction, et il attend toujours que son équipe actuelle, l’Avalanche du Colorado, lui dépose une proposition. En 216 rencontres au sein de la LNH, il a récolté un total de 83 points, dont 31 buts.

Hartley a perdu David Desharnais et Max Talbot en vue de l’an prochain, donc son équipe et lui seront agressifs. Ils souhaitent fort probablement mettre le grappin sur un ou deux hommes comme Sven Andrighetto. Pour le moment, le clan Andrighetto n’a pas répondu à l’offre puisqu’il attend que l’Avalanche du Colorado lui soumette une offre qualificative.

En rafale

– Matt Grzelcyk a passé avec succès le protocole des commotions cérébrales.

– Il me semble que c’est beaucoup, non?

– 50 ans? Et j’ai encore cette carte dans ma collection.

– MLB vs NBA à Montréal : Jeff et Derek ont mis les points sur les « i » et les barres sur les « T » à ce sujet.

PLUS DE NOUVELLES