Un adjoint en Floride mis à la porte après avoir botté un de ses joueurs

Plusieurs entraîneurs, autant en chef qu’adjoint, ont perdu leur emploi et/ou ont vu leur réputation être entachée suite à des gestes et propos déplacés envers des joueurs. Cela a fait couler beaucoup d’encre cet hiver, notamment en raison des dossiers Bill Peters et Mike Babcock.

Mais qu’à cela ne tienne, suite à ses révélations, cela n’a pas empêché un adjoint des Panthers, en 2020, de reproduire un comportement similaire. On ne sait pas quel joueur a été frappé, mais tout indique que l’adjoint Mike Kitchen aurait botté un de ses hommes lors d’un match.

L’homme en question aurait donc fait l’objet d’une enquête interne de la part des Panthers. C’est ce qui est rapporté par TSN, mais qui n’a pas été confirmé par l’organisation.

Mais bon. Toujours est-il que Kitchen a terminé la saison à la maison et qu’il n’a pas non plus été en mesure d’accompagner l’équipe à Toronto. Il a « choisi » de rester chez lui et il a finalement été congédié.

Âgé de 64 ans, on ne parle pas d’un grand nom connu dans le monde du hockey. Les chances de le revoir obtenir un poste au sein d’une formation de la LNH sont donc minces.

Il a longtemps été assistant, notamment avec les Blackhawks de l’entraîneur Joel Quenneville. Il a aussi été l’entraîneur des Blues dans les années 2000, mais n’a pas fait long feu en séries à la barre de Saint-Louis.

Espérons que ça serve de leçon pour d’autres hommes de hockey.

En rafale

– La question se pose. [Passion MLB]

– Une page d’histoire qui se doit d’être soulignée.

– Confirmé.

– Surveillez l’Ontario au repêchage.

– Ça leur prendra en effet un club de la LAH.

– Un club sélect.

PLUS DE NOUVELLES