Un 6e printemps sur 7 sans séries pour le club-école du Canadien

Alors que le Canadien se bat actuellement pour une place en séries dans la LNH, son petit frère de l’autre côté de la rivière des Prairies a perdu son combat hier soir lui. Le Rocket de Laval s’est incliné par la marque de 5 à 0 devant ses partisans (face aux Monsters de Cleveland). Il est mathématiquement éliminé ce matin.

Il s’agira d’un deuxième printemps consécutif sans séries à Laval. Le club-école du Canadien n’aura prolongé sa saison qu’une seule fois en sept occasions depuis l’arrivée de Marc Bergevin.

Ce qui s’est passé hier soir n’était qu’une formalité. Le Rocket devait remporter ses six derniers matchs et espérer voir trois de ses rivaux se planter d’ici la fin de la saison. Les chances d’un tel scénario étaient extrêmement minces.

Mais disons que perdre 5 à 0 devant tes partisans, ce n’est jamais plaisant.

Les hommes de Joël Bouchard ont été blanchis lors de leurs deux dernières sorties – non, l’effet Josh Brook n’existe pas, hehe -, et ils n’ont marqué que trois buts en quatre rencontres. Tout en en accordant 17 à leurs adversaires…

Le Rocket n’a dirigé que 22, 19, 19 et 20 lancers lors de ces quatre matchs-là. Bref, l’attaque est en panne actuellement.

Il faut toutefois mentionner que Bouchard ne peut pas compter sur de superbes attaquants. Jacob de la Rose a été réclamé au ballottage… Kenny Agostino aussi… Nikita Scherbak aussi… Michael McCarron est sur la touche… Lukas Vejdemo, Antoine Waked, Alexandre Alain et Alexandre Grenier aussi…

Sans compter que Matthew Peca, Dale Weise et Nicolas Deslauriers pourraient certes aider le Rocket au lieu de manger du pop-corn à Montréal…

Que le gardien de but #1 de l’équipe joue s’entraîne actuellement avec le CH…

Et que David Schlemko, Byron Froese et Michaël Chaput sont sous d’autres cieux.

Jake Evans s’est blessé hier soir, juste pour ajouter à tout ça, et le club vient de signer deux attaquants (contrats d’essai) pour patcher des trous. Il s’agirait d’un troisième séjour à Laval pour Marc-Olivier Roy cette saison. Philippe Hudon évoluait quant à lui à Concordi et dans la ECHL ensuite.

Hier soir, Joël Bouchard a pointé du doigt ses défenseurs et leurs erreurs pour tenter d’expliquer la défaite, mais il aurait pu pointer tout le monde. Il a simplement décidé d’épargner certains jeunes ou joueurs de la ECHL, mettant la responsabilité de l’équipe sur les épaules des plus réguliers (les défenseurs, présentement). #Normal

Bouchard a fait un travail formidable cette saison. Il a instauré une véritable (et nouvelle) culture de l’effort et ça portera fruit dans le futur. Il y a seulement des limites à ce qu’un coach et des joueurs de la ECHL peuvent accomplir…


(Crédit: TheAHL.com)

28 victoires en 71 rencontres, c’est très peu.

Il y a encore cinq matchs à l’horaire. Est-ce que le Rocket parviendra à aller chercher sa 30e victoire?

Je ne sais pas…

Mais je regarderai surtout si Josh Brook est en mesure de suivre le rythme de la AHL. Il s’est montré timide lors des deux matchs qu’il a disputés, mais il n’affiche qu’un différentiel de moins-2. Ai-je besoin de vous rappeler que son équipe n’a pas inscrit un seul but et qu’elle s’en est fait marquer huit depuis l’arrivée de Brook?

Quant à Cayden Primeau, il est arrivé à Laval hier et il s’est entraîné pour la première fois avec ses nouvelles couleurs ce matin.

Il portait le même numéro que Carey Price.

Espérons qu’il retiendra les bonnes choses de cette culture à Laval, et non les mauvaises (frustration, défaites, etc.).

En rafale

– Claude Julien a tranché : Il ne modifiera pas sa formation « gagnante » face aux Capitals.

– Les Capitals auront ce look-là, eux :

– Bonne nouvelle pour les Maple Leafs (et moins bonne pour le Canadien) : Jake Gardiner effectuera un retour au jeu ce soir.

– Tom Brady trouve que les joueurs de baseball gagnent beaucoup d’argent! #Hehe

LOL!

– Petit changement à prévoir en défense centrale samedi…

PLUS DE NOUVELLES