Tyler Toffoli est tombé en amour avec le Canadien durant les séries estivales

Marc Bergevin a surpris un peu tout le monde en mettant sous contrat un autre – un quatrième dans le depth chart – ailier droit de qualité le 12 octobre dernier. Tyler Toffoli, 28 ans, a ce jour-là accepté de signer un contrat de 4 ans qui lui rapportera 17 millions $ au total. Sans la cote de son agent, l’escrow, le possible partie retirée au prorata de matchs et les impôts, mais bon…

Mais comment Marc Bergevin a-t-il fait pour convaincre Tyler Toffoli de signer à Montréal?

Selon le principal intéressé lui-même, l’idée de jouer aux côtés d’un gars comme Nick Suzuki l’a allumé.

Et si ça ne se produit pas, j’imagine que la possibilité d’avoir un joueur de centre comme Phillip Danault ou Jesperi Kotkaniemi à tes côtés n’est pas si décevante que ça. Il y a pire scénario, on s’entend…

Richard Labbé a eu la chance de discuter avec Toffoli hier. Il est allé chercher un complément d’informations intéressant à ce sujet.

Toffoli, qui rappelons-le était dans la mire d’une dizaine de formations une fois le marché des joueurs autonomes ouvert, avait le luxe de sélectionner sa nouvelle équipe cet automne. Il n’était pas obligé de choisir le climat, la langue, la pression et les impôts québécois. Il l’a tout de même fait. Pourquoi?

Durant les séries estivales, dans la bulle albertaine, Tyler Toffoli a passé une bonne partie de ses temps libres à regarder des matchs de hockey sur sa télé. Il est tombé en amour avec la façon de jouer du Canadien et avec l’effort déployé de façon constante par ses joueurs. Finalement, un autre élément en lien avec la pandémie de la COVID-19 a aidé Marc Bergevin dans son travail cet automne…

Toffoli a aussi apprécié voir Marc Bergevin mettre la main sur Josh Anderson, Jake Allen et Joel Edmundson durant l’entre-saison. Bref, il avait le goût de faire partie de l’aventure.

J’ai comme l’impression qu’on va l’aimer celui-là à Montréal.

À noter que le nouvel ailier droit du Canadien, confortablement installé sous le chaud soleil de la Californie, a avoué à Richard Labbé qu’il patinait depuis l’âge de 2 ans et que jouer devant des partisans aussi fous que ceux du Canadien le motive au plus haut point. Oui, on va l’aimer… peu importe s’il joue à gauche ou à droite, sur le premier ou le troisième trio!

Toffoli a inscrit 24 buts la saison dernière entre Los Angeles et Vancouver. Selon vous, combien en marquera-t-il à sa première saison à Montréal (si elle compte 82 matchs bien sûr)?

En rafale

– Phillip Danault est devenu un joueur essentiel chez le Canadien.

– Le nouveau contrat de Rick Bowness (Dallas) devrait être officialisé sous peu.

– Cet ancien du Rocket a pris la route de la KHL.

– Dmitry Kulikov se joint à P.K. Subban et sa bande.

– Le départ des Nordiques a eu pour conséquences de faire gagner le NON au référendum qui a suivi selon Mario Dumont.

– Les restrictions quant au nombre de spectateurs ne sont pas très contraignantes à Zurich (Suisse).

PLUS DE NOUVELLES