Tyler Seguin a fouillé dans le garage à sa mère pour des bâtons

Le fameux coronavirus n’est pas répandu encore ici, mais l’Amérique et les athlètes en sont tout de même affectés. À cause de ce virus, il y a une pénurie de bâtons de hockey, ce qui fait en sorte que certains joueurs doivent trouver une solution de remplacement rapidement. Jusqu’ici plus de 1400 personnes sont décédées du côté de la Chine, ce qui est beaucoup plus tragique qu’un manque de bâtons, n’est-ce pas?

Pourquoi les bâtons? Parce que les branches de Bauer et CCM sont confectionnées du côté de la Chine et la production a été mise sur pause… Pendant trois semaines, les machines ont donc été stoppées afin de ne pas répandre le virus. La date de reprise des activités est constamment repoussée. Bref, d’ici là, les joueurs doivent/devront se débrouiller avec les moyens du bord.

Cela dit, Tyler Seguin est l’un des joueurs de la Ligue nationale qui a dû trouver une solution pour trouver des bâtons qui lui conviennent puisque les bâtons sont devenus une rareté. Donc l’attaquant vedette s’est rendu à Brampton afin de fouiller dans le garage dans le but de mettre la main sur quelques anciens bâtons. Il a réussi à mettre le grappin sur trois bâtons, puis il les a ramenés avec lui à Dallas.

Seguin a donc en sa possession un total de 17 bâtons, incluant dix de cette année, trois de l’an dernier et les quatre en provenance de chez sa mère. Dans une saison complète, il semble utiliser près de 80 bâtons, lui qui en passe un par jour, selon ses propres dires. Le numéro 91 utilise en moyenne un stick par rencontre… et il reste 25 joutes à la saison. Si l’usine ne redémarre pas, il devra les user un peu plus.

Souhaitons que les machines repartent rapidement afin que ses collègues et lui puissent recevoir une commande.

En rafale

– Excellent papier d’Anthony Marcotte au sujet de Jesperi Kotkaniemi.

– Ça fait partie de la solution.

– C’est mieux Murray que Jarry…

– Des chiffres pour Jake Muzzin.

– AYOYE!

PLUS DE NOUVELLES