TSN a indiqué quelles étaient les demandes salariales de Ryan Dzingel

Vous le savez. Il ne reste (vraiment) plus beaucoup de joueurs autonomes sans restriction intéressants sur le marché. 19 des 25 UFA les plus intéressants/importants se sont trouvés un nouvel employeur.

Ryan Dzingel est probablement l’attaquant le plus intéressant toujours sans contrat parmi eux. Il est ultra rapide et sait comment produire des points dans la LNH. Marc Denis l’a lié au Canadien la semaine dernière, mais le fait que sa femme soit une mordue de golf (qui gagne sa vie avec ça) complique certes un peu les choses. Et ses piètres statistiques le printemps dernier aussi (1 point en 9 rencontres).

Dzingel, qui a passé la saison dernière entre Ottawa et Columbus, touchait un salaire de 2,1 millions $ en 2018-19 (cap hit de 1,8 million $). L’attaquant américain de 27 ans, capable de jouer au centre et à l’aile, aurait aussi de grandes exigences salariales. Selon Jason Gregor (TSN 1260), il serait à la recherche d’un contrat à long terme qui lui rapporterait entre 4 et 5 millions $ par saison.

Il est gourmand!
(Crédit: Instagram)

C’est beaucoup d’argent, mais surtout, beaucoup d’années pour un joueur qui n’a qu’une saison de plus de 41 points derrière la cravate, soit la dernière (56 points).

Dzingel est un choix de 7e ronde des Sénateurs et ces derniers lui auraient offert un contrat de 25 millions $ répartis sur 5 ans avant de l’échanger (suite à son refus de signer ledit contrat).

Est-ce que Dzingel regrette déjà son refus?

Pourquoi les Blue Jackets n’ont-ils pas tenté de retenir ses services après avoir vu Duchene, Panarin et Bobrovsky quitter la ville?

Il est possible qu’il ait à se contenter d’un contrat à court terme… et qu’il ait encore une fois à prouver sa valeur.

Si c’est le cas, je le verrais bien à Montréal.

Une ou deux saisons : Oui. Plus que ça : Non!

En rafale

– Vous diriez oui à Jason Pominville à 1 million $?

– Daniel Audette espère ne pas avoir à s’expatrier en Europe aussi tôt dans sa carrière.

– Lionel Messi touchera pas moins de 127 millions $ en 2019. Il est donc l’athlète le mieux payé du monde présentement. Aucun joueur de la LNH ne fait partie des 100 sportifs les plus rémunérés de l’année. [25S]

– Le pire a été évité. Reste à démontrer le meilleur lors du match retour le 24 juillet prochain à Montréal.

– Une victoire face à York9 FC et l’élimination des Whitecaps ensuite (si bien sûr, ils remportent leur quart de finale)… Tout autre scénario sera perçu comme étant décevant. #AllezLImpact

PLUS DE NOUVELLES