Trois points et la première étoile pour Nick Suzuki hier

La première ronde éliminatoire bat son plein dans le hockey junior canadien. Par contre, plusieurs affrontements sont inégaux. Des équipes comme les Knights de London (46-15-7) affrontent d’autres équipes comme les Spitfires de Windsor (25-33-10) en première ronde… Disons que ça ne fait pas de très bons matchs de hockey. Des genres de matchs Canada vs Lettonie aux Mondiaux…

C’est pourquoi plus de la moitié des séries sont actuellement menées 3 à 0 dans la OHL.

Comment se débrouillent les meilleurs espoirs du Canadien présentement?

Nick Suzuki a participé à cinq des 17 buts inscrits par le Storm jusqu’ici (en trois matchs). Il a trois buts et deux mentions d’aide… Ce qui lui confère le huitième rang des meilleurs pointeurs de la OHL en séries.

Hier soir, Suzuki a inscrit deux buts en plus de récolter une passe et de tirer à sept reprises sur le gardien adverse. Il a aussi été nommé première étoile de la rencontre. Suzuki était rapide (ce qui n’est pas sa qualité #1 généralement), créatif, précis et efficace. Rappelons qu’il dispute actuellement ses derniers matchs dans le circuit junior. Le fait qu’il ait été échangé à une équipe comme le Storm lui permettra de prolonger son séjour au maximum…

Suzuki et Guelph pourraient éliminer Kitchener demain soir. Suzuki est le meilleur buteur et le deuxième meilleur pointeur de son équipe depuis le début des séries.

Josh Brook à deux doigts de l’élimination
Josh Brook vit l’inverse, lui. Ses Warriors de Moose Jaw (40-20-8) tirent de l’arrière 3 à 0 dans leur série face aux Blades de Saskatoon (45-15-8). Des défaites de 3 à 2 en prolongation, 3 à 1 et 3 à 2…

Le quatrième match de cette série sera disputé dans quelques heures (ce soir) à Moose Jaw. À moins que les Warriors remportent les quatre prochaines parties, la carrière junior de Josh Brook se terminera d’ici lundi prochain. À noter que Brook a deux points en trois matchs depuis le début des playoffs…

Suzuki et Brook ont probablement prévu depuis longtemps déjà qu’ils allaient rejoindre l’organisation du Canadien une fois leur équipe éliminée. Ça pourrait venir très bientôt dans le cas de Brook… #CeSoir?

Or, est-ce que Josh Brook rejoindra le Rocket ou le Canadien une fois ses séries terminées?

Bonne question…

Soit il s’entraînera avec le grand club sans pour autant disputer de rencontres comme Weise, Hudon, Peca, Deslauriers, Reilly, Niemi et Lindgren depuis quelque temps…

Soit il s’entraînera ET jouera des matchs avec le Rocket, qui tente de réaliser l’impossible présentement.

Je prioriserais la deuxième option si j’étais lui. Et si j’étais Marc Bergevin aussi…

Les autres, eux?
Rappelons que Joni Ikonen a préféré prolonger son contrat en Finlande d’un an plutôt que de se rapporter à l’organisation, que Ryan Poehling et Cayden Primeau pourraient être en vacances en début de semaine prochaine (Frozen Four ou non?) et qu’Alexander Romanov est blessé.

Plusieurs espoirs d’âge junior (moins hauts dans le depth chart de l’organisation) pourraient aussi être éliminés sous peu. Mais il n’est pas acquis que Marc Bergevin leur demandera de se joindre au Rocket.

Ah oui. Josh Brook et Nick Suzuki possèdent déjà un contrat d’entrée avec le Canadien.

En rafale

– Le Rocket recevra la visite des baby Sens ce soir à Laval, dans un match d’une importance capitale pour les hommes de Joël Bouchard. [Rocket]

– Le Canadien a trois marqueurs de 25 buts ou plus pour la première fois depuis près de 10 ans. Et il a aussi 12 marqueurs de 10 buts ou plus. Qui s’attendait à une telle production offensive avant le début de la saison?

– Dany Dubé a été tranchant envers Jonathan Drouin.

– Puisqu’il est question de Drouin, devra-t-il se résoudre à aller marquer ses buts ailleurs qu’à Montréal (comme Tyler Seguin et Blake Wheeler, qui ont aussi goûté à la médecine de Claude Julien à leurs débuts)?

– C’est arrivé au Stade Olympique (et ça ne fait pas du bien).

PLUS DE NOUVELLES