Tournois des recrues : les bagarres sont-elles en train de disparaître ?

Les tournois des recrues sont importants pour les jeunes joueurs. C’est un moment spécial puisqu’ils enfilent pour la première fois le (vrai) maillot de l’équipe qui les a repêché, mais surtout, ils veulent montrer qu’ils sont prêts à passer à l’étape supérieur.

Certains survolent ce genre de compétition grâce à leur talent, tandis que d’autres sont disposés à faire tout ce qu’il faut pour se faire remarquer. Plusieurs vont même jusqu’à se battre, mais la tendance semble (peu à peu) changer…

Comme l’écrit Guillaume Lefrançois, de La Presse, on voit clairement un changement de culture à ce niveau-ci. Durant le match entre les jeunes des Sénateurs et du Canadien, beaucoup de situations auraient pu se prêter à une bagarre, mais les joueurs ont décidé de jouer au lieu de jeter les gants.

Et Alexandre Alain, du Canadien, l’a bien expliqué.

Tu peux être un gars physique, gagner tes batailles à un contre un, être dur à affronter, sans te battre. Tu vas être aussi bon ou meilleur que le gars qui fait juste se battre.

– Alexandre Alain

Or, et même si le tournoi des recrues entre les Jets, les Sénateurs et le Canadien a été très calme au niveau des bagarres, on ne peut pas affirmer la même chose pour la compétition impliquant les jeunes des Coyotes, des Golden Knights, de l’Avalanche, des Sharks, des Kings et des Ducks.

Le match entre les Coyotes et les Golden Knights a vu les premiers cités l’emporter par la marque de 3-2, mais ce qui aura retenu l’attention, c’est qu’on a eu le droit à trois (!) bagarres pendant le même match.

Bref, les mentalités sont tranquillement en train de changer. En espérant que les bagarres disparaissent purement et simplement. Mais après, c’est mon opinion…

En rafale

– Désolant.

– Bravo !

– À lire.

– Très intéressant.

PLUS DE NOUVELLES