Torey Krug croit que les jeunes d’aujourd’hui ont une plus grande marge d’erreur

Quand Torey Krug est arrivé dans la Ligue nationale pour de bon en 2013, Claude Julien était à la barre des Bruins. Exigeant défensivement envers ses défenseurs, il est arrivé au sein d’une brigade défensive établie où chaque erreur était remarquée.

Dans cette optique-là, le jeune défenseur a tenu des propos intéressants. Selon lui, les jeunes joueurs d’aujourd’hui (en général) ont une plus grande marge d’erreur que lui et les jeunes joueurs d’il y a six ou sept ans pouvaient en avoir.

Le joueur des Bruins a affirmé que le rajeunissement de la ligue forçait les entraîneurs à revoir leurs attentes défensives envers les jeunes joueurs, principalement concernant les défenseurs. Avec un noyau qui est plus jeune, tout entraîneur se doit d’accepter les erreurs – surtout si le jeune en question produit des points à profusion.

En 2013, il dit qu’on le considérait comme un joueur qui ne pouvait pas jouer défensivement. Par contre, selon lui, il a prouvé être en mesure d’être capable de bien jouer sur 200 pieds, ce qui en fait un atout de choix à Boston.

Malgré tout, même si cela a de l’impact sur un match, un gardien comme Ben Bishop ne change pas vraiment sa routine parce que les défenseurs sont maintenant plus portés vers l’attaque. Il dit se soucier bien plus d’un joueur de la trempe de Shea Weber, qui a un lancer frappé assez puissant pour lui arracher un bras.

En Rafale

– Heureusement, les jeunes des Bruins peuvent compter sur Patrice Bergeron pour les aider.

– Connor McDavid est le meilleur joueur selon ses pairs.

– Il y a 20 ans, Saku Koivu devenait le capitaine du Canadien.

– Anthony Rendon gagnera beaucoup d’argent lorsqu’il signera son prochain contrat.

PLUS DE NOUVELLES