Tomas Plekanec réagit au coup sournois de Brad Marchand

Hier soir, lors du match #3 entre les Bruins et les Blue Jackets, Brad Marchand s’est permis de donner un coup de poing derrière la tête de Scott Harrington. Sur la séquence, aucune pénalité n’a été décernée et nous avons appris aujourd’hui que la LNH ne suspendrait pas l’attaquant pour son geste. Gary Bettman a toutefois avoué qu’il aurait dû recevoir une pénalité de 2 minutes sur le jeu.

Les Bruins vont gérer ce dossier à l’interne, comme lorsque leur protégé s’amusait à licher ses adversaires. Marchand a avoué que le geste n’était pas nécessaire, mais s’est toutefois justifié en mentionnant que c’était le hockey des séries. De son côté, Scott Harrington a mentionné que la situation l’avait dérangé, mais qu’il ne croyait pas que ça valait une suspension.

Tomas Plekanec a vécu plusieurs chapitres de la rivalité Montréal-Boston et en a donc vu de toutes les couleurs, pendant l’ère de Marchand et Lucic.

Le geste d’hier soir lui a d’ailleurs rappelé une situation semblable…

Si vous ne vous en souvenez pas, voici la séquence ici. Marchand avait attendu que personne ne regarde pour frapper Plekanec au cercle des mises en jeu. Le #14 avait choisi d’en rire.

En Rafale

– Des nouvelles à propos du cri de ralliement particulier de Pierre-Luc Dubois!

– Ce genre d’article est excellent.

– Logan Couture est impressionnant en séries éliminatoires.

PLUS DE NOUVELLES