Thomas Harley épié par Donald Audette à Ottawa

Ceux qui me suivent sur Twitter (@KevinMVallee) savent que je suis récemment devenu journaliste pour le 94,5 Unique FM pour y couvrir les activités des 67’s d’Ottawa.

Les matchs auxquels j’assiste me permettent évidemment de voir de mes propres yeux de nombreux joueurs extrêmement talentueux. Plusieurs d’entre eux sont des espoirs en vue du prochain repêchage.

Dans le cadre de la visite des Steelheads de Mississauga au TD Place, cet après-midi, un joueur a particulièrement attiré mon attention : Thomas Harley.

Le jeune défenseur gaucher natif de Syracuse sera sans l’ombre d’un doute repêché en première ronde de l’encan, en 2019, et il pourrait être disponible lorsque le Canadien devra effectuer sa sélection.

Là où ça devient intéressant, c’est lorsqu’on apprend que le dépisteur amateur du Canadien, Donald Audette, était sur place à l’amphithéâtre pour observer la rencontre. Épiait-il Harley? C’est plus que possible.

Complet, physique et très rapide, Harley est un défenseur complet qui brille grâce à sa vision du jeu. En zone défensive, il est également très efficace.

Toutes ces qualités feront de lui un choix de mi-première ronde. Selon les différentes projections, il devrait être sélectionné entre le 15e et le 20e rang.

Tout dépendant du rang où le Canadien terminera la saison, il pourrait être assez intéressant. Évidemment, le besoin d’amener un bon défenseur gaucher dans l’organisation alimentera probablement les rumeurs l’entourant dans les quelques prochains mois.

Ce match aura aussi été une occasion pour Audette d’épier Keean Washkurak et Cole Schwindt (MIS) ainsi que Nikita Ohkotyuk et Graeme Clarke (OTT).

En Rafale

– Au moins un recruteur des Ducks était aussi au match.

– Une journée mémorable pour lui.

– À lire.

– Il y avait du monde, d’ailleurs, pour le match des 67’s.

– 100 points pour Lafrenière.

PLUS DE NOUVELLES