Taylor Hall n’a pas fermé la porte à un retour à Edmonton

Taylor Hall risque fort probablement d’être l’agent libre le plus convoité de la prochaine cuvée de joueurs autonomes, en 2020. Les astres sont en train de s’aligner pour de nombreuses raisons différentes.

  • Malgré les changements, les Devils figurent présentement au 14e rang de l’Est.
  • Hall a participé aux séries éliminatoires à seulement une reprise au courant de sa carrière.
  • Il a 27 ans et doit prendre une décision intelligente qui aura un impact à long terme.

Ajoutez à ça que le New Jersey n’est pas la destination la plus alléchante de la LNH et vous avez là le profil parfait d’un gars qui va changer d’équipe au courant de la saison morte.

Aujourd’hui, à l’aube d’une rencontre avec les Oilers d’Edmonton, un journaliste a demandé à l’attaquant vedette s’il fermait la porte à un retour avec les Oilers. Il a refusé de le faire, expliquant qu’il était trop tôt pour ignorer quelconque option.

«Je n’y ai pas pensé. C’est trop dur d’écarter ou inclure une équipe à ce point-ci.»

Par contre, lorsqu’on lit entre les lignes, on comprend qu’il s’agissait de la réponse traditionnelle d’un joueur de hockey qu’on entraîne à ne pas donner trop de détails et à ne pas se mettre dans l’eau chaude avec des réponses dénigrant une équipe. 

Lors du tournoi de golf de l’AJLNH tenu l’été dernier, Hall avait livré un discours à propos de sa prochaine destination, mentionnant qu’il se devait réellement de rejoindre une formation qui se bat année après année pour un championnat. Il s’agit de son but ultime et plusieurs équipes comme les Devils ne semblent pas en mesure de lui offrir cette chance.

À Edmonton, on est en train de redresser le navire et Connor McDavid est la pièce maîtresse de la franchise. Est-ce assez pour être dans la course pour Taylor Hall?

Après tout, c’est Edmonton… Et il n’a pas particulièrement aimé son parcours en Alberta, d’un point de vue hockey. La culture n’était pas très saine, alors que le club ratait les séries chaque année.

Disons tout simplement que ce serait surprenant de le revoir dans l’uniforme des Oilers.

En Rafale

– Les Titans remportent leur premier match… de la saison. Littéralement.

– Intéressant.

– Joel Farabee progresse.

PLUS DE NOUVELLES