T.J. Brodie et Travis Hamonic sont disponibles à Calgary

Les Flames de Calgary ont connu une saison extrêmement fructueuse, en 2018-2019, mais ont vu leur parcours éliminatoire être écourté par l’Avalanche du Colorado, qui s’est imposé en première ronde. Malgré le succès en saison régulière, un sentiment amer règne dans l’organisation.

On tentera donc cet été d’effectuer quelques changements qui aideront Bill Peters à remettre l’équipe sur le droit chemin.

Selon l’informateur Bob McKenzie, les Flames seraient prêts à se départir de T.J. Brodie ou Travis Hamonic. Voilà ce qu’il avait à dire à ce propos.

«J’ai entendu que Calgary aimerait beaucoup échanger un défenseur, que ce soit Travis Hamonic ou T.J. Brodie. Brodie et Hamonic sont deux noms qui ressortent beaucoup puisque les Flames ont de bons jeunes défenseurs qui peuvent prendre leur place. Aussi, le même principe s’applique qu’avec les rumeurs concernant Michael Frolik : ils essaient de libérer de l’argent pour signer Matthew Tkachuk.»

Rasmus Andersson, Oliver Kylington et Juuso Valimaki sont tous prêts à devenir des réguliers dans la LNH, ce qui laisse du jeu aux Flames pour échanger un de leurs joueurs expérimentés.

Plusieurs feront l’erreur de lier Brodie au Canadien puisqu’il est gaucher. Par contre, il est très important de mentionner que l’arrière de 28 ans n’a jamais eu beaucoup de succès à cette position. Il a toujours préféré jouer à droite et plusieurs jugent qu’un entraîneur comme Glen Gulutzan a freiné son développement et son élan en tentant de l’envoyer à gauche. C’est à la droite de Giordano qu’il est devenu excellent, et c’est en tant que défenseur gaucher, sur la deuxième paire, qu’il a perdu ses plumes.

Bien sûr, le Tricolore pourrait prendre un pari. Mais tentons de nous éloigner d’un scénario qui implique le Canadien, puisque ce n’est pas très réaliste : plusieurs équipes pourraient tirer avantage d’offrir une chance à Travis Hamonic ou T.J. Brodie, cet été.

Une formation qui tente d’améliorer son corps défensif en vue des prochaines séries éliminatoires pourrait voir un de ces deux hommes comme une bonne addition, dépendant du prix demandé. Peut-être qu’une équipe éliminée avant la demi-finale pourrait tenter son coup avec un choix de premier tour?

Alors que le marché des défenseurs n’est garni que de façon ordinaire, ces deux noms pourraient donner un avantage aux Flames en vue d’un été mouvementé.

En Rafale

– Plus le temps avance, plus il devient clair que les Penguins ne seront pas en mesure d’inclure Phil Kessel dans une transaction. Pierre LeBrun a mentionné que ses attentes avaient largement diminué, dans les derniers jours, puisque l’organisation aurait contacté son protégé pour lui mentionner qu’ils seraient tout de même extrêmement heureux de conserver ses services, si un échange n’est pas complété.

– Curieuse question.

– La prochaine étape : le repêchage.

– Chez l’Impact…

– Toujours au Stade Saputo, mais dans les coulisses.

PLUS DE NOUVELLES