Steven Stamkos a perdu son futur enfant quelques jours avant de marquer en grande finale

On a tous levé les sourcils en étonnement lorsque Steven Stamkos s’est inscrit au pointage lors du troisième match de la finale de la Coupe Stanley. On a aussi fait le saut en voyant qu’il avait quitté la rencontre tout juste après, mettant fin à sa saison parce qu’il avait aggravé sa blessure à un muscle abdominal. Après tout, l’attaquant vedette revenait d’une absence de 210 jours et devait rapidement s’adapter au rythme des séries de la LNH. On s’entendait déjà tous pour dire que le comeback de Stammer était l’un des moments forts des dernières séries. Or, un détail nous échappait, un détail important.

Ce complément d’information a été dévoilé dans un article de Erik Erlendsson du LightningInsider.com.

C’est que lors de la deuxième ronde du tournoi éliminatoire, alors que le Lightning affrontait les Bruins, Stamkos a appris de la bouche de sa femme que leur futur enfant, qu’elle portait, n’allait jamais voir le jour. C’est le pire sentiment qu’un parent puisse ressentir. Une vraie catastrophe. Stamkos avait d’ailleurs quitté la bulle de Toronto afin de rejoindre sa conjointe et de vivre le deuil à ses côtés.

Y’a pas à dire, les émotions devaient être dans le tapis lorsque le capitaine des Bolts a fait vibrer les cordages.

D’ailleurs, Stamkos a mentionné une anecdote savoureuse à propos de ce but. Il dit avoir senti son muscle abdominal opéré en février se déchirer en entrée de zone, quelques secondes à peine avant d’enfiler l’aiguille. À ce moment, il savait que sa saison était terminée, mais a tout de même tenu à prendre un tir au filet, tir qui s’est transformé en résultat qu’on connaît.

Toujours intéressant d’en apprendre plus sur les dessous de la vie de nos athlètes, malgré la nature tragique de cette histoire.

En rafale

– Prolongation de contrat pour ce gardien avec les Sénateurs.

– La coqueluche des partisans torontois adore les Jays. [Passion MLB]

– Le gars de football en moi est inquiet… [Attitude Football]

– L’espoir des Canucks a eu la chance d’apprendre aux côtés de gros noms.

– Signature mineure chez les Penguins.

PLUS DE NOUVELLES