SOURCE : les Panthers et les Penguins discutent de Jonathan Huberdeau et Evgeni Malkin

Les rayons de soleil commencent à se faire sentir, au Québec, et c’est aussi signe que la saison des transactions approche à grands pas.

Une source très solide de mon collègue Maxime Truman lui a rapporté aujourd’hui que les Penguins et les Panthers étaient présentement engagés dans des discussions sérieuses qui tourneraient autour de Jonathan Huberdeau, d’un choix de premier tour et de Evgeni Malkin.

Le premier choix serait d’ailleurs celui des Penguins. Huberdeau est plus jeune, plus performant et la sélection de Pittsburgh n’est pas la meilleure, en raison de leur position au classement. 

Les négociations seraient importantes et il faut les prendre au sérieux. Pour l’instant, nous n’avons aucun détail supplémentaire, mais il s’agit définitivement d’une situation à garder à l’oeil. Les deux équipes ont déjà été liées par le passé et les Panthers ont beaucoup d’argent à dépenser, eux qui tenteront d’attirer Artemi Panarin et/ou Sergei Bobrovsky, au courant des prochaines semaines. La communauté russe est imposante, près de Miami, et on semble tenter par tous les moyens de mettre en place une équipe qui la représente. Evgeni Dadonov est aussi de l’équipe. Avec l’ajout de l’ancien entraîneur de Panarin, Joel Quenneville, Dale Tallon est en train de placer ses pions de façon intéressante.

Selon ce que rapportait Pittsburgh Hockey Now au début du mois de mai, il y a eu des pourparlers entre les deux équipes, qui considéraient les options qui leur étaient présentées.

Ce type de transaction est généralement conclue plus tard au mois de juin, donc il est possible que ça ne se concrétise que dans quelques semaines… Si ça se concrétise bien sûr!

Détails à suivre.

En Rafale

– Lors de la dernière saison, Malkin a inscrit 72 points en 68 matchs, tandis que Huberdeau a connu sa meilleure saison en carrière en cumulant un total impressionnant de 92 points en 80 rencontres.

– On sait toutefois que le grand russe possède une clause de non-mouvement et qu’il adore jouer avec Sidney Crosby, à Pittsburgh. Si une transaction se concrétise, il aura le pouvoir de l’empêcher. Il gagne 9,5 millions de dollars par année jusqu’en 2022.

– Huberdeau possède lui aussi une clause de non-mouvement et pourra décider de sa destinée. Il gagne 5,9 millions de dollars par année jusqu’en 2023.

– À la lumière de cette attirance soudaine des Panthers envers les joueurs d’origine russe, voici une question qui se tient debout : a-t-on offert un contrat à Andrei Markov?

 

PLUS DE NOUVELLES