Shea Weber n’est pas parmi les meilleurs…

Qui est le meilleur défenseur de la Ligue nationale « right now »? Pas celui qui a le potentiel de devenir le numéro un, mais celui qui est au sommet de ce palmarès en ce moment. Au mois d’août, c’est le moment de ce type de capsule, puis c’est aussi le moment de s’insurger lorsque Jonathan Toews est exclu des meilleurs centres du circuit Bettman (AUCUNE logique). Cette fois-ci, c’est Shea Weber qui ne se retrouve pas parmi les choix proposés pour définir qui est le meilleur brigadier du circuit… Celle-là, je n’achète pas non plus.

Même si plusieurs fanatiques de la LNH n’endossent pas la candidature de Weber comme l’un des meilleurs piliers à la ligne bleue, ce n’est pas mon cas à moi. Pendant l’absence du capitaine de la Sainte-Flanelle en 2018-19, l’équipe semblait un brin désorientée. Cependant, lorsqu’il a rechaussé les patins le 27 novembre 2018, il a aussitôt injecté une dose de confiance à son groupe. La nervosité est tombée puisque le général, le capitaine intimidant était de retour à son poste. Pas seulement le poste de défenseur numéro un, mais celui d’un capitaine exemplaire qui change la donne d’une rencontre.

Sur la liste édifiée par NHL Network, on retrouve évidemment les Brent Burns, Erik Karlsson, Kris Letang, Roman Josi, Seth Jones et Victor Hedman. Tous des choix logiques pour obtenir un rang parmi le top-10 des meilleurs défenseurs du circuit. Cependant, j’ai beaucoup de difficulté à composer avec le fait que l’on retrouve Dustin Byfuglien, Jacob Trouba, John Klingberg, Morgan Rielly, Rasmus Dahlin (qui n’a qu’une saison derrière la cravate) et Tyson Barrie… et que Shea Weber n’y figure pas.

P.K. Subban se retrouve parmi la liste des candidats à la suite d’une mauvaise saison et d’un rôle de 4e défenseur. Donc, logiquement, puisque Ryan Ellis et Mattias Ekholm étaient devant lui à Nashville, ils auraient dû se retrouver à travers tous ces noms, n’est-ce pas? Loin de moi l’idée d’écarter Subban de ce palmarès, mais sans sortir le jeu des statistiques et des comparaisons, Shea Weber mérite certes une place à travers tous les noms sélectionnés par le groupe de NHL Network.

Objectivement et logiquement, il n’y a aucune raison que Shea Weber n’y soit pas. On pourrait également jaser de Zdena Chara, qui est, lui aussi, loin de cette liste…

En rafale

– Elias Pettersson est tout simplement incroyable.

– L’ami Denis Coderre est un vrai Rocky!

– Le parcours incroyable de Samuel Piette.

PLUS DE NOUVELLES